Eglise des Carmes néo-gothique ou contemporaine, la consultation est lancée

lun 23/02/2015 - 13:18 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

A la suite de la réunion publique du 9 février concernant l'église des Carmes au Puy-en-Velay, le Conseil municipal a choisi de lancer une consultation de la population d'une semaine.
Les Ponots peuvent donc se rendre dès à présent à l'accueil de la mairie munis d'un certificat de domicile pour départager le projet de la majorité et l'idée de l'opposition.

Tout le monde d'accord pour une consultation
L'église est constituée d'un choeur roman et d'une façade néo-gothique. Elle a été rénovée en 1866. Le seul bémol, c'est le choix de la pierre qui n'a pas été assez résistante aux assauts de la météo. La façade est aujourd'hui très érodée. " Elle donne l'impression d'être en ruines ", appuie Laurent Wauquiez, député-maire du Puy. La consultation est saluée par l'opposition bien que Laurent Johanny dénonce : " C'est une reculade du maire parce que sa méthode n'a pas convaincu ". Il continue : " On a toujours voté pour que le projet avance, celui-là ou un autre. "

Un projet pour rénover le quartier
La majorité du conseil municipal défend un projet de rénovation pour que l'église retrouve sa façade du XIXe siècle avec ses pinacles, ses tourelles, ses balcons... Le bâtiment étant inscrit au titre des monuments historiques, le projet devrait bénéficier des aides financières de l'État, de la Région et du Département. " Cela ne coûterait que 400 000 euros à la Ville ", expliquait Laurent Wauquiez lors de la réunion publique. Didier Allibert, architecte et membre de l'opposition craint " un chiffre un peu lancé en l'air " puisque d'après lui, il ----Le questionnaire à remplir se trouve en mairie, il donne droit à deux options :

  • restaurer à l'identique avec l'objectif de retrouver les tourelles supprimées en 1866 et aménagement de la place,
  • supprimer le porche et recomposer une façade orientée sur du contemporain.

-----faudrait une étude plus poussée en prenant en compte les tarifs des entreprises spécialisées nécessaires. Ce dernier voudrait que le projet serve de point d'appui à la restauration et la sécurisation du quartier (pont, rue des Carmes, jardin...). " Il faut un passage piéton en plateau entre l'église et le pont ", déclare le maire.

Pas opposée juste une volonté de débat
L'opposition a toujours souhaité un débat. Elle propose un projet plus contemporain pour remplacer la façade actuelle. " Un projet que je respecte parce que je veux que tout le monde puisse s'exprimer ", justifie Laurent Wauquiez. Il poursuit : " On leur a demandé une esquisse de leur projet mais ils ont dit que ce n'était pas possible. " Dider Allibert explique : " On n'en est pas à faire des esquisses, on veut juste regarder toutes les propositions. " Laurent Johanny, également de l'opposition, pointe : " On n'est pas opposé au projet de la majorité. "

Point de départ pour les études
D'après le maire, une démolition de la façade serait très onéreuse puisqu'il faudrait " soutenir le reste de l'église le temps des travaux ". L'opposition soutient : " Pas forcément ". Laurent Wauquiez pointe du doigt : " Arlette Arnaud-Laudau et Robert Dubois avaient écarté cette possibilité. " Si la consultation donne un avis favorable à la proposition de l'opposition, le maire s'engage à lancer les études nécessaires " pour voir ce qu'on peut faire ".

Laurent Wauquiez conclut : " On sait ce qu'on veut mais on respecte l'avis des Ponots, ils ont leur mot à dire. " L'opposition espère que ce débat permettra de fixer une enveloppe financière et de prendre une décision.

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire