Economie(s) : les bons plans pour passer Noël sans se ruiner

jeu 15/11/2018 - 15:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Certains s'interrogeront sur les propos tenus précédemment qu'ils qualifieront d'excessifs voire d'angioxènes. D'autres, au contraire, se reconnaîtront peut-être. La fête de Noël aussi féérique soit-elle représente un réel voire un sacré investissement. En 2017, selon une enquête de Cofidis France, le budget des Français s’élevait à 749 euros en moyenne, dont 323 euros exclusivement dédiés aux cadeaux. Et cela sans respecter à la lettre des demandes inscrites dans le courrier adressé au Père Noël.

Pour pouvoir gâter ses enfants et ses proches, certains ont pris le parti d'anticiper comme Solange, 34 ans, préparatrice en pharmacie et maman de deux garçons, Léo et Tituan. "J'ai déjà fait quelques achats le mois dernier", précise-t-elle en même temps qu'elle arpente les rayons du magasin King Jouet de la zone commerciale de Chirel, à la recherche d'une voiture radiocommandée. D'autres ont déjà démarré l'opération "courses de Noël" mais n'ont pas dépassé le stade des repérages. Une étape importante qui leur fera certainement gagner du temps vendredi 23 novembre 2018, une date ancrée dans la tête des shoppers expérimentés, celle du Black Friday et ses montagnes de promotions, qui sera par ailleurs suivi du Cyber Monday, le lundi 26 novembre 2018.

Ce même vendredi 23 novembre, du côté de la zone industrielle Les Pins à Saint-Pal-de-Mons, débutera une autre opération promotion organisée par la société Imagin'. Le temps d'un week-end, jusqu'au dimanche 25 novembre donc, le magasin ouvrira exceptionnellement ses portes au public pour de la vente d'objets de décoration et de jouets de Noël à prix d'usine. Tous les produits importés de Chine sont neufs mais pas de marques, accessibles aux petits comme aux grands et affichent des prix défiant toute concurrence de 1 euro jusqu'à 300 euros pour un grand billard. Les objets de déco de Noël, boules et guirlandes à accrocher au sapin, sont à 1,50 euros. Quant aux guirlandes électriques, le prix varie entre 7 et 20 euros. L'événement Facebook a déjà récolté plus de 3 000 personnes intéressées à ce jour.

>> Sans oublier les brocantes et bourses à la puériculture : voir notre agenda des sorties

Donner une seconde vie aux jouets
Il existe une autre manière de faire des économies lors des achats des cadeaux de Noël : investir dans des jouets d'occasion. Chez Emmaüs ce jeudi 15 novembre, il y avait encore foule dans le local situé sur la zone industrielle de Taulhac. Le rayon dédié aux jouets était au coeur de toutes les convoitises. Cheval à bascule à 7 euros, bureau à l'effigie de Flash McQueen, le héros de la saga Cars, à 3 euros, une table d'éveil musical à 2,50 euros, des jeux de société (le célèbre Docteur Maboul, la Famille en Or, le Trivial Pursuit, etc.) entre 2 et 4 euros, des lots de petites voitures à 1,50 euros, des têtes à coiffer à 3 euros... "C'est toujours comme ça, le rayon jouets attire les gens tout au long de l'année. Quand il fait beau, on vient chercher des jeux pour l'extérieur, quand il pleut on prend un jeu de société ou un puzzle, raconte une bénévole d'Emmaüs. Et puis, le rayon décorations de Noël marche très bien. Nous avions rentré des crèches ce matin, il ne reste presque plus rien."


Vider les coffres à jouets avant Noël
Avant de remplir les coffres à jouets des enfants, peut-être cela vaudrait-il le coup d'organiser une opération de tri de ceux qui n'ont plus d'utilité. Pas question de les jeter. Pour ceux qui sont encore en bon état, vous pouvez les apporter chez Emmaüs à Taulhac, aux Resto Bébés chemin du Fieu vers la clinique Bon Secours, ou les déposer à l'agence Century 21, au 22 boulevard Saint-Louis au Puy-en-Velay. Dans le hall d'entrée, un grand bac, déjà bien rempli, accueille jusqu'au 30 novembre 2018, les jouets triés et apportés par les familles. Ils seront remis au mois de décembre à La Croix Rouge du Puy-en-Velay puis redistribués à des enfants en situation de précarité. L'an dernier, l'agence ponote, qui participe pour la 3e année à cette opération organisée au plan national, avait collecté environ 800 jouets.
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire