Écoles : nouveau protocole sanitaire et manifestation

Par Annabel Walker mar 11/01/2022 - 04:00 , Mise à jour le 11/01/2022 à 04:00

C'est le 3e protocole sanitaire à l'école depuis le retour des vacances. 

A Lapte, les parents d’élèves de l’école privée Saint-Régis avaient obtenu près de 700 signatures sur change.org pour une évolution du précédent protocole, notamment en raison de la saturation des pharmacies. Mais ils critiquaient aussi la fiabilité des autotests réalisés par les parents et l’impact psychologique sur les enfants.

Face à la pagaille des deux millions de dépistages quotidiens, plus besoin d'un test PCR ou antigénique pour retourner en cours, un autotest négatif suffit avec une déclaration sur l’honneur des parents, sans contact tracing donc. Autotests gratuits à renouveler 2 et 4 jours plus tard. 
Plus besoin non plus de récupérer son enfant illico s’il est cas contact ; ça attendra la fin de la journée.

Manif jeudi à 10h30

En Haute-Loire, comme un peu partout en France, les syndicats d’enseignants et l'une des principales fédérations de parents d'élèves appellent à la grève ce jeudi 13 janvier. Le rassemblement est prévu à 10h30 devant l’inspection d’académie à Vals près Le Puy. L’Inspection d’académie qui a rejoint la préfecture et l’Agence régionale de santé, ce lundi 10 janvier pour mettre en place une cellule départementale de continuité du dépistage et du service de l'éducation nationale.
Ce lundi, 10 500 classes étaient fermées dans le pays.

Les syndicats, à l'instar du Snuipp-FSU 43, réclament :

"* Le retour à la règle protectrice “1 cas positif = fermeture de la classe”,

* L’isolement des cas contacts intra-familiaux

* Une politique de tests préventifs hebdomadaires salivaires systématiques.

* Les personnels doivent être équipé·es dès maintenant de masques chirurgicaux, et FFP2 pour ceux qui le souhaitent,

* Des auto-tests doivent leur être fournis

* Les salles de classe et de restauration équipées en capteur de CO2.

* Le ministère doit enfin élargir le vivier de remplaçant·es pour pallier les absences en abondant et recrutant les listes complémentaires ainsi qu’en recrutant des titulaires via un collectif budgétaire."

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

9 commentaires

st

mer 12/01/2022 - 17:20

Si les profs étaient privilégiés, il n'y aurait pas une baisse des candidats aux concours, à tel point qu'il faut chercher des remplaçants sur le bon coin.. Et puis sans connaître le job et les pieds dans ses pantoufles c'est facile de critiquer.

ch

mer 12/01/2022 - 11:12

Quand ce n'est pas le gouvernement qui ferme les écoles...les syndicats s'en chargent !

lo

mer 12/01/2022 - 06:51

Si je comprend bien,  cette corporation de privilégiés a besoin de vacances supplémentaires sous prétexte qu'ils sont débordés par une réorganisation de leur petit confort personnel...au risque de me répéter, la Covid a une nouvelle fois bon dos. Autant je peux comprendre que les personnels de santé soit à bout de souffle ce qui n'est pas le cas dans l'éducation nationale. ..Aussi bizarre que ça puisse paraître, il n'y a que les ronchons de l'enseignement public qui se font entendre. ..Bizarre ? Vous avez dit Bizarre ? Comme c'est bizarre. ..Pfffff..!

Je

mar 11/01/2022 - 21:01

La médiocrité et la haine sournoise qui se dégagent de certains commentaires sont difficiles à lire ! Oui certains enseignants sont obligés de se payer eux même leurs masques pour aller travailler , oui le mépris de Blanquer à leur égard ça suffit , il en va de même d’ailleurs pour l’ensemble de cette institution qu’est l’EN qui infantilise et maltraite son personnel dévoué depuis de trop nombreuses années maintenant ! Soutien total aux enseignants grâce à qui je suis ce que je suis aujourd’hui ! Puisse leur grève être reconduite ! Puissent  t’ils  obtenir ce qu’ils méritent depuis de nombreuses années : une augmentation conséquente et la fin du mépris de leur hiérarchie et de l’ensemble de la population ! Allez y on vous aime ! 

st

mar 11/01/2022 - 20:40

En cas de grève dans les écoles, les familles sont prévenues avant des absences, elles sont donc respectées. Il y a moins de grève dans le privé mais les personnels n'en pensent pas moins

st

mar 11/01/2022 - 13:07

Blanquer méprise le personnel de l'éducation nationale, et préfère communiquer avec lui par l'intermédiaire de la presse du dimanche. Si même un syndicat "progressiste" comme l'UNSA appelle à la grève, c'est qu'il y a un vrai problème. Les gens extérieurs peuvent critiquer mais ils parlent de ce qu'ils ne connaissent pas et c'est vrai que c'est embêtant que la grande garderie ferme...

ga

mar 11/01/2022 - 12:36

On va voir dans la rue des pancartes "On ne protège pas assez les enseignants, il faut un protocole plus filtrant et des masques FFP2 pour tous" et d'autres "Le protocole est trop rude, il faut l'alléger" ... Bref, tout est son contraire pour discréditer un peu plus l'Education Nationale qui ne sait pas vraiment ce qu'elle veut au lieu d'accepter que ce n'est facile pour personne et que faire au mieux, au jour le jour est la seule façon de gérer. Je voudrai juste signaler qu'il y a dans les placards de mon école plus de 50 masques inclusifs à 4€ pièce réclamés par nos syndicats l'an dernier et que même les syndicalistes ne portent pas !!!

el

mar 11/01/2022 - 12:13

est ce bien le moment de faire grève ? Il serait préférable de se serrer les coudes.... Je pense ue ceux qui sont aux manettes font ce qu'ils peuvent et que ce n'est pas toujours facile. Les grévistes prendront l'air, ...

se

mar 11/01/2022 - 11:20

L : Les fervents de la marche en ville reprennent su service et en plus il fait froid aussi en tapant du pied ils vont se réchauffer.

Sérieusement je ne pense pas qu'il y ait une solution idéale aussi le gouvernement réajuste  souvent les protocoles