Echange de crochets inspirés avec Michel Guigon

mar 29/03/2016 - 18:56 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Ça va puncher ce samedi ! Le Boxing Club Vellave organise au gymnase Charles Massot son traditionnel grand gala de boxe. Une nouvelle fois très attendu, il propose huit combats amateurs et deux professionnels, avec des compétiteurs venant de Saint Etienne, Montluel, Montluçon, Moulins et Toulouse.

----Pesée des pros le vendredi à 19h au gymnase du stade Charles Massot au Puy-en-Velay, début des combats à 20h précises. Tarif : 12 euros, entrée gratuite pour les jeunes de moins de 10 ans accompagnés.-----Trois Ponots, quatre pros... du spectacle en perspective
Trois boxeurs ponots sont au programme : le champion régional Arman Karapetian, en senior moins de 60 kilos élite (niveau national), disputera son vingt deuxième combat. Jimmy Soutoul, après deux ans d’absence des rings, a bien débuté sa saison en catégorie plus de 91 kilos, conservant son invincibilité. Il reste sur une victoire aux points face à Ryan Kherouni de Vénissieux. Enfin le junior Ibrahim Sikier, l’a emporté aux points en finale du championnat régional espoir des moins de 60 kilos face à Boris Arduy de Saint-Chamond.
Deux combats professionnels clôtureront la soirée. Marvin Delgado (Académie Lyonnaise de Boxe) trouvera sur sa route Marvin Daniel dit Andrieu (Association sportive de Corbeil Essonnes) en catégorie moins de 69 kilos. Pierrick Imbart (Comba 31, région Midi-Pyrénées) sera opposé à l’espoir régional Nizar Trimech (Boxing Club Vaudais), ancien champion de France amateur, en six reprises de trois minutes et en moins de 72 kilos.

Poussé dans les cordes, Michel Guigon n'exclut pas de jeter l'éponge
Michel Guigon est le Président du boxing club vellave et il entraîne les jeunes Ponots depuis déjà un quart de siècle. Le club se limite à 80 licenciés par an et il n'aura bientôt plus d'espace pour s'entraîner. Poussé dans les cordes, Michel Guigon n'exclut pas de jeter l'éponge.
Il était l'invité de notre partenaire RCF Haute-Loire lundi soir, dans le cadre de l'émission hebdomadaire Zone Mixte (vous pouvez également retrouver l'intégralité de l'émission en suivant ce lien). L'occasion de balayer l'actualité boxe dans le département, et celle du boxing club vellave plus particulièrement, qui organise ce samedi son traditionnel grand gala de boxe.

Comment expliquer de bons résultats aussi fréquents avec les jeunes boxeurs vellaves ? 
Le club ponot enregistre des résultats plutôt encourageants ces derniers temps, grâce notamment aux frères Karapetian. Comment expliquer ces bons résultats ? C'est l'oeuvre de deux pépites avant tout ? Attaquer le plus tôt possible est un gage de réussite ? Jusqu'où peuvent-ils aller ? Le boxing club vellave a souvent eu de bons résultats avec les jeunes ? Comment s'organisent les entraînements au Puy ?

Qui vient apprendre à boxer ? Une pratique dangereuse ? Familiale ? Qui se féminise ? 
Combien de licenciés avez-vous ? Vous avez un quota, quitte à refuser de potentiels boxeurs ? Quel est le profil des jeunes qui viennent apprendre la boxe ? Pour se défendre ? Se canaliser ? On boxe de père en fils, et de mère en fille ? À partir de quel âge peut-on inscrire un enfant ? Quels sont les risques ? Sont-ils bien protégés ? Le casque est obligatoire ? C'est aussi un sport qui se féminise ? À partir de quel âge peut-on débuter la compétition ? C'est une barrière psychologique à franchir ?

Quelles sont les qualités requises pour être un bon boxeur ? Quels seront les temps forts du traditionnel gala ce week-end ?
À l'échelle de la région, comment se situe le club ponot dans la hiérarchie ? Quelles sont les qualités requises pour être un bon boxeur ? Le traditionnel gala se profile ce week-end. Quels en seront les temps forts ? Comment ça se prépare ? Quel budget ?

À défaut de rebondir, le club pourrait-il jeter l'éponge ?
La réforme des collectivités territoriales va contraindre les locaux de l'agglo à s'agrandir, pour accueillir davantage d'élus, et par conséquent à chasser le club de boxe place de la Libération. Ça ne pose pas problème pour votre club ? Pas question de sortir les gants ? Quelle est la solution de secours ? À défaut de rebondir, le club pourrait-il jeter l'éponge ?

 

Maxime Pitavy 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire