À domicile, les basketteurs ponots s'offrent Montbrison

dim 06/11/2016 - 01:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

"La malédiction du Puy !" L'entraîneur, Nicolas Grégoire a trouvé une appellation adéquate pour définir les débuts de matchs ratés de ses hommes. Tout est bien qui finit bien puisque les locaux ont fini par s'imposer 83-55 contre les Ligériens de Montbrison ce samedi 5 novembre. Mais à la fin du premier quart-temps, le compteur du Palais des sports affichait 0-12. Ce n'était pas gagné !
D'un extrême à l'autre
"Je suis content parce que ça, c'est une victoire d'équipe", s'enthousiasme Nicolas Grégoire, même s'il a conscience que cette dernière n'est pas encore stable. Le début de la rencontre pourrait se résumer en un mot : maladresse. À tel point que ça en serait frustrant. "Je suis coach depuis trois ans et je crois que les départs... On n'y arrivera jamais ! " Puis les Ponots se sont repris en main dès le deuxième quart-temps. Offensifs, ils reviennent au score. La défense se met en place également. Et le résultat semble déroutant même pour les visiteurs qui ont clairement du mal à suivre.
Jeu presque parfait, public conquis
La métamorphose de l'effectif a aussi fait son effet sur le public présent. Pendant les troisième et quatrième quarts-temps, le public explose de joie, accompagné par les joueurs de handibasket présents sur le bord du terrain. Cette atmosphère n'arrange en rien la situation de Montbrison qui n'inscrit pas des lancers francs et qui laisse échapper la balle bêtement et régulièrement.
Gros morceau en vue pour le Puy
"En jouant comme ça, je souhaite pas mal de chance à ceux qui jouent contre nous", s'amuse l'entraîneur, fier. Justement... Samedi prochain, les Ponots seront à Beaujolais, un sacré morceau du championnat. Une équipe que le coach connaît bien et redoute : "En trois saisons, trois matchs là-bas. Un perdu à 1 point, un autre perdu à 40 points. Et un gagné dans la douleur".

Emma Jouve

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire