Direction la prison pour le cambrioleur multirécidiviste

mar 08/05/2018 - 11:45 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Jusqu’à ce dimanche 13 avril 2018, la carrière judiciaire du jeune homme était déjà remarquable : usage de stupéfiants, violence en réunion, menace de mort, vol avec violence, violence avec usage d’une arme, port d’arme etc. Il y a ajouté une tentative de vol et trois cambriolages.

La tentative de vol a eu lieu dans le quartier de la Haute-ville au Puy-en-Velay dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 avril 2018. Vêtu d’habits sombres, il avait tenté à plusieurs reprises et à grands coups de pied, d’ouvrir la porte de la boutique Au Souvenir du Puy, en vain. Le jet d’une pierre aura finalement fini par briser le verre de la porte. Mais alertés par des témoins, les policiers avaient interpellé le jeune homme. Relâché à l’issue de sa garde à vue, il devait se présenter au tribunal du Puy au mois d’octobre 2018.

Dérangé par les aboiements d'un chien
Il n'aura pas attendu jusque là. Le lundi 7 mai 2018, il a été présenté en comparution immédiate au tribunal du Puy, pour trois vols avec effraction commis entre le 26 avril et le 4 mai 2018.
Le 26 avril, le jeune homme s'était attaqué à une maison particulière, toujours au Puy-en-Velay, emportant avec lui des bijoux, du matériel informatique et électronique.
Cette maison, il la connaissait bien puisqu’il avait côtoyé le fils des propriétaires lors d'un séjour à l'hôpital. Dérangé par les aboiements du chien des voisins, il avait dû prendre la fuite précipitamment. Le 1er mai 2018, il s’était rendu une nouvelle fois dans cette maison pour finir son travail.

Les objets volés revendus à Saint-Etienne
Le fruit de ses vols était ensuite revendu à Saint-Étienne. Le jeune homme âgé de 19 ans, sans domicile fixe, sans emploi et marqué par une situation familiale compliquée et conflictuelle, aurait empoché plus de 2 000 euros, très rapidement dépensés « pour manger, me trouver un logement et m’habiller » a-t-il précisé lors de sa présentation au tribunal correctionnel du Puy-en-Velay.

Le dernier vol s’est déroulé vendredi dernier, soit le 4 mai 2018, dans une autre maison du Puy-en-Velay, en présence du fils des propriétaires qui dormait à l’étage. Le malfaiteur était tombé nez-à-nez avec le garçon tandis qu’il faisait ses repérages. Il avait tout de même dérobé une tablette, des écouteurs, une enceinte mobile etc.

Une interpellation peu banale
C’est lors d’une intervention sans lien direct avec les vols que le jeune homme a été confondu. Un homme contacte la police signalant la présence de deux individus dans son lit, alors qu'il revenait d'une soirée. Ces individus, il les connaît plus ou moins. Sur place, les policiers constatent effectivement la présence des deux hommes dont le multirécidiviste âgé de 19 ans. Sur la table de chevet, ils trouvent une tablette qui correspond à celle volée dans la maison visitée le 4 mai. Le numéro de série confirmera la provenance de cette tablette. 

Placé en garde à vue, l'individu a reconnu les faits. Le tribunal correctionnel l'a condamné à six mois de prison avec la révocation totale du sursis de la peine de 9 mois d'emprisonnement. Il a été conduit en prison à la sortie du tribunal.

S.Ma

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire