Diabète : de nouvelles prises en charge

ven 23/05/2014 - 19:46 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

L' ARDO 43 (Association Réseau Diabète Obésité) et l'EPGV 43 (association d'Education Physique et Gym Volontaire) ont organisé au Conseil général une soirée le mardi 20 mai sur le thème "prise en charge multidisciplinaire du diabète de type 2 en Haute-Loire" à destination des professionnels de santé libéraux et hospitaliers.
"Les derniers chiffres dont je disposais faisaient état de 7 800 diabétiques de type 2 sur la Haute-Loire. Ils doivent être encore un peu plus nombreux aujourd'hui", relève Nicole Charbonnier, diététicienne à l'hôpital Emile Roux au service de diabétologie.
Le diabète de type 1 apparaît chez les gens jeunes et minces. Il est dû à un déficit en insuline. Le diabète de type 2 est "un diabète de la maturité", qui arrive essentiellement chez les personnes en surpoids ou obèses, n'ayant aucune activité physique et ayant de mauvaises habitudes alimentaires.

Divers ateliers thérapeutiques pour faire face au diabète
Lors de ce forum, les professionnels (médecins, infirmiers, diététiciennes, pédicures-podologue, pharmaciens ...) ont présenté les actions d'éducation thérapeutiques mises en place pour permettre aux diabétiques de mieux se prendre en charge, d'améliorer leur autonomie dans la gestion du diabète et ainsi de limiter les complications dues à leur maladie.
Notre diététicienne revient sur les grandes lignes de cette soirée, en particulier l'atelier "Acti'diabète". Ecouter. {{audio1}}

L'activité physique, premier remède contre le diabète
Un des temps forts de cette soirée a été la présentation de l'atelier "Acti'diabète", issu du programme de marche active "Acti'march". Cet atelier a été mis en place grâce au partenariat entre l'ARDO43 et l'EPGV43 : encadré par des éducateurs sportifs formés à la prise en charge des diabétiques, il dure 16 semaines à raison de deux séances encadrées et une séance en autonomie par semaine.
il s'agit de marche, sur terrain plat, personnalisée grâce à des tests de condition physique et une entretien individuel, d'une durée maximum de 45 mn avec utilisation d'un cardio-fréquencemètre. Les bénéfices mesurés en fin de programme mettent en évidence une meilleure gestion du diabète, une diminution du poids et/ou du tour de taille, une meilleure forme physique et une amélioration de bien-être psychologique.
Nicole Charbonnier explique l'intégralité du déroulement de ces ateliers pour les patients diabétiques. Ecouter. {{audio2}}

----L'atelier "Acti'diabète" a été initié en 2009 en Haute-Loire et une bonne centaine de patients ont déjà participé à ces séances. Le réseau diabète, quant à lui, existe depuis 2007.-----Un dispositif initié en Haute-Loire et qui pourrait être étendu à d'autres départements
Compte tenu de ces bénéfices associés à la satisfaction des participants, l'ARDO43 et l'EPGV43 souhaitent poursuivre cet atelier "Acti'diabète" au Puy-en-Velay, à Langeac, à Brioude, à Dunières. Une extension à la Chaise-Dieu est envisageable en fonction du nombre de participants.
Créé au Puy, cet atelier n'existe qu'en Haute-Loire. Il pourrait ainsi être étendu à d'autres départements et régions. Ecouter la réaction de Nicole Charbonnier. {{audio3}}

Maxime Pitavy

 

  • Les différents ateliers proposés par l'ARDO43 sont possibles grâce au soutien de l'ARS, de la CPAM et du CNDS (Centre National du Développement du Sport).
    Pour tous renseignements concernant "Acti'diabète" ou les consultations d'éducation thérapeutique, n'hésitez pas à appeler ARDO43 au 04 71 04 38 71

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire