Tous

Brioude

Déviation d'Arvant : ça avance

lun 01/02/2016 - 16:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

L'arrêté du 21 janvier 2016 a été publié le 24 janvier. Signé de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Ségolène Royal, de la ministre du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, Sylvia Pinel et du secrétaire d'Etat chargé des transports, de la mer et de la pêche, Alain Vidalies, il déclare d'utilité publique les travaux de construction et d'aménagement de la RN 102 à 2 × 2 voies entre l'autoroute A 75 et l'extrémité de la déviation de Largelier, soit 7,8km. Il classe également au statut de route express la nouvelle section de la RN 102 comprise entre l'autoroute A 75 et l'extrémité de la déviation de Largelier, et de la section existante de la RN 102 correspondant à la déviation de Largelier, entre l'extrémité de la nouvelle section et l'échangeur de Brioude Nord.

Par conséquent, le maître d'ouvrage (l'Etat) sera tenu de remédier aux dommages causés aux exploitations agricoles. Il doit également examiner les mesures à prendre pour « éviter, réduire et compenser les effets négatifs notables du projet sur l'environnement et la santé humaine ». Les expropriations nécessaires à l'exécution des travaux devront être réalisées dans un délai de cinq ans.

Une nationale au rôle important
La RN102 constitue, sur environ 200km, un axe structurant du réseau routier national, reliant le Massif Central, depuis le Nord-Ouest du département de la Haute-Loire, à la vallée du Rhône, au droit de Montélimar. Sa section Nord, longue de 70 km, raccorde Le Puy-en-Velay et Brioude à l’autoroute A75 ; elle est l’axe majeur de desserte du Nord-Ouest du département de la Haute-Loire.

Entre Brioude et l’autoroute A75, la RN102 supporte un trafic d’environ 12 000 véhicules par jour, avec une proportion significative de poids lourds. Ce trafic génère d’importantes nuisances dans la traversée du hameau des Combes et de l’agglomération d’Arvant, ainsi que des problèmes de sécurité, liés notamment à la présence, dans ce bourg, d’un passage à niveau jugé préoccupant.
Afin d’améliorer la sécurité et la fluidité du trafic ainsi que le cadre de vie de la population, l’État a décidé la réalisation d’une déviation. Le projet d’aménagement et son calendrier prévisionnel ont été présentés le 16 janvier 2014.

Le tracé retenu
Le tracé retenu en concertation avec les collectivités, les chambres consulaires et les services de l’État, s’inscrit en corridor avec les infrastructures existantes (RN102, voie ferrée) ou en projet (zone logistique Sud Auvergne) ; il limite le morcellement des espaces agricoles et naturels, ainsi que les impacts sur les bourgs et hameaux avoisinants.

« Les études techniques et environnementales détaillées menées depuis 2008 ont permis de définir précisément les ouvrages à réaliser, afin d’optimiser l’insertion de la nouvelle infrastructure dans son environnement humain et naturel », précise la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement). Au travers du comité de suivi mis en place depuis 2011, les collectivités, chambres consulaires et associations ont été associées à l’élaboration du projet détaillé, ajoute la DREAL

Le projet retenu
Le projet, portant sur un aménagement à 2x2 voies en tracé neuf sur 7,8 km, comprend l’aménagement de trois points d’échanges :

L’échangeur de Lempdes-sur-Allagnon, extrémité Nord du projet, raccorde par un carrefour giratoire la déviation à l’actuelle RN102 et à l’autoroute A75
L’échangeur d’Arvant, à l’Est du bourg, raccorde par un carrefour dénivelé la déviation à l’actuelle RN102, la RD17 (direction Vergongheon) et la VC13 (direction Bournoncle-Saint-Pierre)
L’échangeur de Cohade, au droit de l’extrémité de la déviation de Largelier, raccorde par un carrefour dénivelé la déviation à l’actuelle RN102, la RD14 (direction Ouillandre) et la VC6 (direction Bard).

----Les tracteurs ne pourront plus emprunter cette portion de nationale, tout comme les cyclomoteurs et engins de travaux publics.-----La déviation, sur laquelle la vitesse sera limitée à 110 km/h, aura le statut de route express : la circulation y sera interdite aux cycles, aux véhicules de cylindrée inférieure à 50 cm3 ainsi qu’aux engins agricoles. Ces usagers pourront continuer à emprunter l’actuelle RN102, qui sera reclassée dans la voirie locale (réseau communal de Lempdes-sur-Allagnon entre l’A75 et la RD655, réseau départemental entre le RD655 et Cohade).

Les procédures réglementaires et foncières seront menées sur l’ensemble de l’opération. La réalisation des travaux fera l’objet d’un phasage :
Première phase  : déviation du bourg d’Arvant, entre l’échangeur de Lempdes-sur-Allagnon et l’échangeur d’Arvant, aménagé partiellement.
Deuxième phase  : aménagement complet de l’échangeur d’Arvant et réalisation de la déviation des Combes jusqu’à la déviation de Largelier

L’estimation du montant total de l’opération (études, acquisitions foncières, travaux) est de 61 000 000 € TTC (valeur janvier 2013).

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire