Deux des meilleurs apprentis bouchers de France sont de Haute-Loire

Par Nathan Vacher mar 03/05/2022 - 16:00 , Mise à jour le 03/05/2022 à 16:00

Le lundi 25 avril dernier, le CFA de Bains organisait une cérémonie en petit comité pour mettre à l'honneur deux de leurs apprentis. Romane Satre et Lucas Peyret, 17 ans chacun, ont respectivement terminé à la première et quatrième place du concours MAF Boucher. 

Dimanche 3 et lundi 4 avril 2022 s’est tenue à Ajaccio la finale nationale de la 43e édition du concours « Meilleurs Apprentis Bouchers de France ».  

Organisé par la Confédération française de la boucherie, boucherie-charcuterie, traiteurs (CFBCT) en collaboration avec le syndicat de la boucherie de la Corse-du-Sud, le CFA (Centre de formation des apprentis) Amparà et la Chambre de métiers de Corse, cet événement mettait à l’honneur 24 apprentis bouchers.     
       
Ce concours vise à promouvoir la voie royale de l’apprentissage et le système de formation qui permet aux jeunes de s’insérer professionnellement dès la fin de leur formation. L’occasion également pour la profession de rappeler qu’elle forme et qu’elle embauche. Pour preuve, en dix ans, le nombre d’apprentis bouchers a été multiplié par deux, dépassant la barre des 10 000 jeunes formés par an. Evalués sur les fondamentaux du métier d’artisan boucher (désossage, parage, séparation des morceaux, épluchage, ficelage…) et leur créativité (décoration, présentation des viandes sur un plateau), les 24 jeunes, sélectionnés après des qualifications départementales et régionales, ont eu à cœur de démontrer les connaissances acquises tant en entreprise qu’en CFA, après seulement un an et demi de formation.     
       
 Accueillis au sein des établissements Martinetti où ils ont dû travailler une cuisse de bœuf, un carré collier de côtes de veau découvert, une épaule d’agneau et un poulet, les 24 finalistes ont terminé l’épreuve au palais des congrès d’Ajaccio où le public a pu admirer leurs présentations. 

Deux lauréats pour la Haute-Loire       

A l’issue de la cérémonie de remise des prix, les lauréats de cette édition ont été annoncés. Il s’agit de Romane Satre, en apprentissage à la boucherie Jaillet-Lachat à Bas-en-Basset. Le prix Médicis, délivré par la mutuelle Médicis Retraite des artisans et travailleurs non-salariés et qui récompense le « meilleur projet professionnel » a été décerné à Lucas Peyret (Auvergne-Rhône-Alpes), en apprentissage à la boucherie Loubet à Retournac (Haute-Loire).     
       
"Il y a des jeunes plus motivés que d'autres. Ces deux-là en font partie", s'est exprimé Christian Roux, formateur en boucherie pratique et technologique à l'IFP de Bains. "A l'issue du CAP Blanc lors de la deuxième année, on prend le meilleur apprenti sur la pratique. Cette année, notre département avait le droit de présenter un deuxième candidat à la finale qui regroupait 12 apprentis. C'est naturellement que nous avons envoyé, après avoir bien préparé, Romane Satre et Lucas Peyret. Cette finale, elle se prépare. Pour cela, il a fallu revoir tous les fondamentaux du CAP, mais également d'autres choses comme le comportement, l'attitude, la manière de pendre les morceaux, la manière d'évoluer dans un laboratoire. Pendant ces périodes d'entraînement, j'ai fait attention à ce qu'ils réalisent un sujet dans les temps voulus. De les voir tous deux récompensés est une satisfaction personnelle. Quand on voit des jeunes êtres réceptifs, vouloir acquérir la passion du métier, on en tire notre plaisir."

Lucas Peyret, prix Médicis, est apprenti à la boucherie Loubet à Retournac. Photo par Nathan VACHER

"Pas le temps d'avoir du stress pendant la compétition"

Romane Satre, 17 ans, se réjouit de cette victoire. "C'était une superbe expérience. On n'a pas le temps d'avoir du stress, on est à fond pendant la compétition. J'avais envie de réussir. J'ai fait ce que j'avais à faire et je suis contente du résultat. C'est une fierté d'arriver jusqu'ici parmi tous ces apprentis."

Romane Satre, premier prix du concours, apprentie à Jaillet-Lachat à Bas-en-Basset. Photo par Nathan VACHER

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

ro

mar 03/05/2022 - 16:59

Bravo à Romane et Lucas.

Bravo pour leurs enseignants.

La Haute-Loire truste les titres de meilleurs(es) apprentis de boucherie depuis presque 20 ans!

C'est tout sauf le hasard. Bonne continuation  et bel avenir pour ces deux jeunes