Deux altiligériens sur la grille de départ du Monte-Carlo

Par Macéo Cartal jeu 21/01/2021 - 10:00 , Mise à jour le 21/01/2021 à 10:00

David Bérard et Frédéric Lager vont prendre le départ du mythique rallye de Monte Carlo ce jeudi 21 janvier et ainsi représenter la Haute-Loire à ce monument de la course automobile pour sa 89e édition. Maintenu malgré la crise sanitaire, le rallye se voit accompagné d’un protocole sanitaire strict et de quelques changements d’organisation.

C’est à huis clos que le célèbre Monte Carl’ ouvrira sa 89e édition cette semaine. David Bérard et Frédéric Lager, deux férus de sport mécanique, vont se lancer dans cette épreuve du championnat du monde des rallyes WRC. Au programme : 4 jours de course, 14 spéciales sur un total de 260 km d’épreuves chronométrées alternant bitume, verglas, terre et neige. Depuis lundi les équipages font de la reconnaissance de parcours, ils partiront ensuite de Gap, dans les Hautes-Alpes, jeudi 21 janvier à 13h10 pour le départ officiel.

Un duo et un palmarès

L’un est économiste de construction au Puy, l’autre médecin généraliste, ils ont entre 40 et 50 ans et sont tous deux originaires de Saint-Pierre-Eynac. David Bérard et son co-pilote Frédéric Lager ont cette passion commune qui les lie depuis plusieurs années maintenant. 

« J’en suis à ma 21e année de course, j’ai dû faire entre 130 et 140 rallyes depuis […] Fred a couru en 1994 puis pendant plusieurs saisons, et ça fait 2-3 ans qu’on a rattaqué tous les deux », David Bérard

Les deux compères ont déjà pris le départ d’une autre célèbre épreuve du championnat WRC, à savoir le tour de Corse en 2019. Malgré une participation écourtée suite à une sortie de route, le plaisir est resté intact et a poussé le duo à se lancer dans cette aventure.

Un rêve de gosse

Pour beaucoup, assister à ce rallye est déjà un rêve en soi, mais y participer relève de la consécration.

« C’est une chance de rêve, ce sont des rallyes qu’on allait voir gamins quand ils passaient en Ardèche et pas trop loin de chez nous », se remémore David Bérard

Notez que David Bérard n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà participé au Monte-Carlo en 2015 où il avait terminé à la 73e position.

Moins de puissance mais plus de plaisir

C’est au volant d’une Renault Twingo R1 louée auprès d’un professionnel du Puy-en-Velay qu'ils participeront cette fois. Cette location offre notamment le suivi des mécaniciens qui accompagnent l’équipage durant toute la durée de la course. Elle appartient à la catégorie RC5, qui est la plus petite catégorie du rallye en termes de puissance.

« Je ne me sentais pas de faire le Monte-Carlo avec une voiture sur-puissante, surtout lors des épreuves sur glace. Je préfère me faire plaisir avec une petite voiture et assurer mon arrivée », confie David Bérard

Avec 140 chevaux et moins d’une tonne sur la balance, ce bolide devrait tout de même offrir son lot de sensations et de difficultés.

Le choix des pneus sera crucial selon les épreuves Photo par DR

Une mise en place intense et stricte

Il y a six mois, David Bérard et Frédéric Lager ont constitué leur dossier pour la recherche de partenaires, car la participation à ce genre de rallye a un coût (véhicule, pneus, inscriptions, etc.). Mais la médiatisation de ce rallye est un atout. « On a la chance que tous nos partenaires soient des locaux. C’est important pour nous et ils nous suivent vraiment dans le projet », confirme David Bérard. 

Le rallye est placé sous le signe de la prudence avec un protocole sanitaire strict. Des tests PCR sont régulièrement effectués sur les équipages et le rallye se fera à huis clos. Deux spéciales ont dû être annulées pour pouvoir respecter le couvre-feu de 18h et les courses commencent ainsi plus tôt. Toutes ces contraintes ne viennent cependant pas gâcher le plaisir du pilote et du co-pilote qui ont pour objectif de « terminer ce rallye avec le moins de soucis possible, avec pour maître-mot : le plaisir ».

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

lo

ven 22/01/2021 - 07:55

Une publication officielle parue le 14/01/2021 de la part de l'Automobile Club de Monaco fait part de l'ANNULATION DU RALLYE 2021 et apparemment d'après cet article de Zoomd'ici certains se préparent à faire la course..? Les règles sanitaires ne s'appliqueraient pas à ceux qui font joujou avec leur toto puisque certaines épreuves se déroulent après 18h voire bien au-delà ?? J'aimerai comprendre.