Des renforts de tous horizons aux EHPAD du Puy

dim 12/04/2020 - 16:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:04

En ce dimanche de Pâques, les 192 résidents des deux maisons de retraites municipales du Puy-en-Velay ont eu droit à leurs chocolats. La veille, samedi matin, le maire Michel Chapuis a livré des lapins et autres cocottes sucrées de pâtissiers locaux aux deux établissements. « On attend 24 heures avant de les distribuer pour que les surfaces ne soient pas potentiellement contaminées », précise l’élu. Une boîte de friandises pour chaque résident a également été offerte par l’Association des amis des résidents.

Enfants, à vos crayons !
La mairie invite également les enfants de la ville à envoyer, par e-mail ou par courrier, leurs dessins, peintures, poèmes et autres créations aux EHPAD Bel Horizon et Le Verger de Léa (coordonnées ci-dessous*) pour égayer les chambres des résidents.

Car depuis le 12 mars, ils ne reçoivent plus aucune visite. En effet, cinq jours avant le confinement général pour cause de Covid-19, la municipalité avait déclenché ce protocole en raison de cas de grippe saisonnière (un protocole habituel mis en place en cas de gastro-entérite aussi par exemple). Depuis le 2 avril, sur décision gouvernementale, les résidents sont confinés dans leurs chambres. « Heureusement qu’on a eu du soleil, ça y fait ! » remarque Emmanuelle qui travaille au Foyer Bel Horizon.

----Seuls les résidents des unités Alzheimer ne sont pas confinés dans leurs chambres et continuent de déambuler, y compris dans la salle à manger. « Ils ne comprendraient pas pourquoi ils devraient rester dans leurs chambres, confie Patricia Legoff, le directrice. Les 14 résidents Alzheimer dans chacun des deux EHPAD municipaux du Puy n’ont pas de contacts avec les autres résidents et bénéficient d’un personnel dédié.-----Skype et WhatsApp entrent en maison de retraite
Ce qui remonte le moral des résidents c’est aussi les appels vidéos de leurs proches via Skype ou WhatsApp. C’est Alexandre Sabatier, le responsable des réseaux sociaux de la Ville du Puy, qui s’en charge : « Dès le début du confinement, je suis venu en renfort à l’accueil du Verger de Léa en tant que bénévole. Un compte Skype ‘Verger de Léa’ a même été créé. Grâce à la tablette de l’EHPAD, je programme des rendez-vous visio avec les familles selon les disponibilités des uns et des autres. » De quoi en dérouter certains, et pas que les personnes âgées. « Certaines familles ne connaissaient pas ces applications mais elles s’y sont mises », sourit Patricia Legoff, la directrice des deux EHPAD municipaux du Puy. Car les appels vidéo ont lieu aussi au Foyer Bel Horizon. « Jusqu’ici, estime Roland qui travaille à Bel Horizon, une quarantaine de résidents ont pu voir leurs familles par Skype ou WhatsApp, soit presque la moitié ». Une nouveauté qui séduit tellement qu’elle sera prolongée au-delà de ce triste épisode de Covid-19, nous confie Michel Chapuis. Les familles ont aussi la possibilité de demander des nouvelles de la santé de leurs aînés par téléphone. Pour cela, une permanence téléphonique a été mise en place de 11h à 13h30.

Jusqu’ici aucun cas positif de Covid-19 n’est apparu dans les deux EHPAD municipaux du Puy. Dans chacun, des chambres ont été spécialement préparées pour accueillir d’éventuels résidents contaminés, avec un équipement et un personnel dédiés. Une aile du bâtiment sera dédiée aux résidents positifs en cas d’épidémie.

----Le Foyer Bel Horizon compte 94 résidents et Le Verger de Léa en accueille 98.-----Un élan collectif pour fournir du matériel et de l’aide
« Les gestes barrières on les appliquait déjà, confie Rachida derrière son masque en bec de canard, la seule chose qui change ce sont les masques ! » Aujourd’hui, les deux établissements disposent de suffisamment de matériel de protection mais la direction reste vigilante. « Pour fonctionner une semaine, il nous faut minimum 500 masques par structure, explique Michelle Michel, l’adjointe au maire chargée des affaires sociales, un réassort fréquent est donc nécessaire ; il provient essentiellement de l’hôpital Emile Roux et de la mairie ». Quant aux résidents, ils ont reçu des masques en tissus il y a un peu plus de deux semaines de la part des couturières du Roi de l’oiseau et de l’Association des amis des résidents. Du gel hydroalcoolique a été fourni par les pharmacies du Puy. Des lunettes ont été fournies par une entreprise privée. Et des visières ont été offertes par le collectif Visières solidaires du Pertuis. L’ESAT (établissement et service d’aide par le travail) de Malpas à Cussac-sur-Loire a fourni des plateaux et chariots porte-plateaux pour distribuer les repas dans les chambres. Et la cuisine centrale de l’Agglo du Puy (Cuisine en Velay) prête du matériel divers. Quant aux bénévoles, des renforts sont venus des services municipaux de la petite enfance, de la communication, de la piscine La Vague, de la Maison de quartier de Val-Vert, des agents des écoles primaires du Puy et bientôt des écoles d’infirmières (IFSI) et d’aides soignantes (IFAS).

Le personnel habituel, lui, est pratiquement au complet. « On a eu très peu d’arrêts, se félicite Patricia Legoff, surtout pour des personnes avec des pathologies chroniques ». Ainsi, une trentaine de personnels œuvre, chaque jour, dans chacun des deux EHPAD municipaux du Puy, à raison d’un roulement 24h/24h. Ils s’appellent Danièle, Valérie, Emmanuelle, Lionel, Rachida, Marie-France, Patricia, Roland...

Annabel Walker

* EHPAD Bel Horizon
Lionel, animateur
rue de Dunkerque
43000 Le Puy-en-Velay
lionel.degueret@lepuyenvelay.fr

EHPAD
Le Verger de Léa
Emmanuel, animateur
Chemin de Bonnassieu
43000 Le Puy-en-Velay
emmanuel.latreille@lepuyenvelay.fr

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire