Des policiers altiligériens avec un cœur... allant de St-Etienne à Toulouse !

mer 12/10/2016 - 22:25 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

Le départ de ce relais pédestre qui ralliera St Etienne à Toulouse, en passant par Le Puy-en-Velay  a été donné depuis le stade Geoffroy Guichard à St Etienne ce mercredi à midi. L'arrivée à Toulouse est prévue le samedi 15 octobre vers midi.

Récolter des fonds pour l'association PRADER-WILLI FRANCE.
Sur une idée de Nicolas, papa de Maé, diagnostiquée à la naissance comme porteur du syndrome Prader-Willi, un groupe d'amis a décidé de se lancer dans un grand défi sportif sous forme d'un relais pédestre depuis la ville de St Etienne (Loire) jusqu'à la ville de Toulouse (Haute Garonne). Ils traverseront six départements Français (la Loire, la Haute-Loire, la Lozère, l'Aveyron, le Tarn et la Haute-Garonne).
A travers ce relais les participants souhaitent récolter des fonds qui seront reversés à l'association PRADER-WILL FRANCE, basée à l'Hôpital Pierre Paul Riquet de Toulouse mais aussi diffuser des informations relatives au syndrome et le faire connaître aux pouvoirs publics.
Douze coureurs volontaires, regroupés dans trois équipes, participeront à ce grand relais accompagnés de trois personnes en voiture.
" Nous avons eu connaissance de cet événement via notre site intranet trop tardivement pour pouvoir organiser une grande collecte alors avec cinq collègues, nous avons décidé de participer en les accompagnant. J'ai travaillé avec Nicolas à St Etienne il y a quelques années" nous confie Jerôme, policier au Puy-en-Velay. Son équipe et lui ont rejoint cette traversée, ce mercredi soir, à son passage vers Chadrac.

Un élan de générosité au sein de la police nationale
Le projet a été lancé début juin et des fonds ont déjà été récoltés. Au total, c'est avec 13 000 € que les participants ont débuté leur course relais qui allie cyclisme et course à pied. Plusieurs associations ont participé à la collecte de fond : "ASSE coeur vert", "Le club Kiwanis", "les mains du coeur".
Trois équipes composées de policiers, d'amis et de membres de la famille de Maé vont courir depuis "le Chaudron" jusqu'à l'hôpital Toulousain. 425 km sont au programme soit 48 km par jour sous forme de relais sur des routes pas trop fréquentées. L'objectif est de tenir une moyenne de 12 km par heure soit 4h par équipe.
Le départ a été donné ce mercredi à midi au niveau du stade Geoffroy Guichard en présence de Christophe Galtier, l'entraîneur de l'ASSE. Un élan de générosité s'est créé au sein de la police nationale et des habitants de St Etienne. Beaucoup de monde était présent et quatre enfants porteurs du syndrome ont accompagné ce départ. " Je ne m'attendais pas à autant de soutien, ni à autant de dons. Même si pour nous, les parents, l'avancée des recherches nous semble trop longue, nous savons que cet argent pourra aider des enfants atteints de ce syndrome et c'est génial" nous confie Nicolas, le papa de Maé.

Le sydrome de Prader-Willi
Le syndrome de Prader-Willi (SPW) est une maladie génétique rare qui se caractérise à la naissance par une diminution du tonus musculaire (hypotonie) et des difficultés à s'alimenter.
La maladie de Maé a été diagnostiquée quand il a eu deux jours. Les deux premières années de leur vie ces enfants peinent à s'alimenter et ensuite le phénomène s'inverse et ils n'ont plus de sensation de satiété, ce qui pourrait causer une obésité morbide. Maé souffre d'une scoliose et doit porter un corset, qu'il ne quitte que pour les séances de kiné, qui rythme sa vie depuis l'âge de un mois. Kiné, psychomotricienne, orthophoniste, injections d'hormone de croissance et régime draconien font partie du quotidien de ce petit garçon qui a fait ses premiers pas récemment.

Pour aider l'association PARDER-WILLI FRANCE, qui fête cette année ces 20 ans rendez-vous sur le site PRADER- WILLI FRANCE

Retrouvez aussi le relais sur la page facebook: Petite traversée pour Maé

I.H.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire