Des nouveautés pour le 10ème festival celte en Gévaudan

ven 24/06/2016 - 15:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Pour sa dixième année, le festival a misé sur de grosses têtes d'affiche et une concentration des événements sur la commune de Saugues. L'enjeu est en effet important pour le secteur, qui génère selon Michel Brun, maire de Saugues, des retombées économiques qui, en trois jours, égalent presque celles du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Et surtout, cela permet au territoire de se montrer sous son meilleur jour et de prouver que "la culture, c'est porteur d'économie", comme le rappelle le maire.
Montrer l'attractivité du Pays de Saugues
L'un des objectifs premiers du festival est en effet de promouvoir et de mettre en avant la commune de Sauges et ses environs. Aussi, jusqu'alors, le festival se tenait dans différents villages, afin de les faire vivre et les dynamiser. Pour les dix ans, tout a été regroupé à Saugues même et les organisateurs espèrent donc une fréquentation à la hausse. C'est dans cet esprit qu'une initiative surprenante a été mise en place : un speed-dating professionnel durant le festival. En effet, de nombreuses entreprises du secteur peinent à recruter, la communauté de communes souhaite donc promouvoir le cadre de vie et l'économie locale.
Le festival a également établi un partenariat avec le pôle laine et le site Made in Gévaudan, qui visent à promouvoir la manufacture de lavage de laine et les produits du terroir, respectivement. C'est donc une multitude d'animations annexes qui sont proposées cette année, au-delà des spectacles. Sans oublier une performance de « Biniouman », sonneur de cornemuse, et une démo du graffeur Dege, originaire d'Aiguilhe (de son vrai nom Camille Alberni).
Des têtes d'affiches et beaucoup d'animation
Cette année, le festival propose un marché artisanal encore plus conséquent, ainsi qu'un repas-concert pour la journée d'ouverture. Autres nouveautés, les démonstrations et surtout, initiations aux danses celtes, qui auront lieu sur les deux derniers jours du festival. Chacun pourra donc venir apprendre une petite danse bretonne ou irlandaise, avant de voir les professionnels à l'oeuvre samedi soir. Le groupe de danse Irish Celtic, l'un des plus célèbres de la discipline, sera effectivement de la partie. Et vendredi, c'est Carlos Nuñez, virtuose galicien de la cornemuse, qui viendra enflammer le marché couvert.
Et pour les élèves de cycle 2, des 12 écoles de musique du département, une invitation est lancée pour venir, non seulement profiter de la soirée de spectacles du 13 août, mais aussi visiter le musée du Gévaudan et partager un repas avec les artistes. C'est pour eux l'occasion de voir l'envers du décor et d'échanger avec des artistes internationaux, afin de découvrir d'autres horizons et d'en apprendre un peu plus sur les mécanismes d'un festival.

T.N.


La billetterie du festival est accessible en ligne, notamment sur Zoomdici.fr.

> Retrouver la programmation complète sur le site du festival

Voir nos articles précédents :

Des bénévoles mobilisés pour le Festival Celte en Gévaudan 20/06/2016  

'Venez au festival Celte avec votre CV !' 18/05/2016

Irish Celtic et Carlos Nuñez à Saugues cet été 10/02/2016

Le reportage de l'édition précédente avec le groupe nantais Tri Yann.

Les organisateurs ont réalisé une vidéo de présentation pour mettre l'eau à la bouche des amateurs de musique celtique.


 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire