Tous

Chadrac

Des étudiants en cuisine dans la peau des concurrents de ''Top chef''

jeu 09/04/2015 - 11:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

En partenariat avec le groupe Auchan et Top Chef, l’émission d'M6, cinq élèves du lycée des Métiers Jean-Monnet du Puy-en-Velay, épaulés par Stéphane Moinard, leur professeur de cuisine, ont démontré soigneusement comment réaliser des recettes de cuisine simples, faciles à faire pour tout un chacun, pour quinze minutes de travail et d'implication seulement. L’animation s’est déroulée sur deux après-midis ces mercredi 8 et jeudi 9 avril 2015.

Mettre les élèves en situation réelle de travail
Outre la présentation des formations possibles au lycée Jean-Monnet, notamment le Bac Pro Cuisine en trois ans, l’objectif visé par ce type d’animation à l’extérieur des murs l’établissement est "la mise en situation des élèves devant leurs métiers futurs", relève prestement Philippe Etlicher, le proviseur du lycée Jean-Monnet. "C’est une valorisation de leur travail et ils ont l’impression d’être vraiment dans l’insertion professionnelle, donc c’est une expérience très importante pour leur motivation", souligne-t-il encore. "Ça leur permet aussi de travailler leur communication, d’améliorer leur gestuel et de se sentir plus à l’aise vis-à-vis d’un public qu’ils n’ont pas l’habitude de confronter", renchérit de son côté Stéphane Moinard.

Des recettes simples et rapides
"Réaliser des recettes simples, avec des produits du magasin et à faire en quinze minutes par le public", tel est le leitmotiv défendu par Stéphane Moinard. Dès lors, cinq élèves en première année, quatre Bac Pro Cuisine et un Bac Pro Commercialisation et Service en Restauration, répètent inlassablement les gestes nécessaires à la conception des recettes choisies, sous le regard attentionné des clients captivés. Ainsi, Larisa, 17 ans, du Puy, et Xavier, 18 ans, de Blavozy s’appliquent à réaliser un "alléchant" tiramisu aux fraises gariguettes de Carpentras. De leur côté, Claire, 16 ans, du Puy, et Fabien, 15 ans, de Craponn-sur-Arzon, élaborent méticuleusement un émincé de cabillaud à la charentaise. Seule mais décidée, Marie, 18 ans, du Puy, s’affaire avec ténacité à préparer un émincé d’aiguillettes de canard à l’orientale.
Les cinq lycéens, attentifs aux conseils de leur professeur, reconnaissent, si surprenant soit-il pour le consommateur, que "la cuisine, c’est facile et pas compliqué". Tandis que Xavier remarque cependant que "cela demande parfois de l’organisation", Claire rajoute "à condition d’avoir les ingrédients et les recettes sans oublier les ustensiles". Marie, quant à elle, surenchérit que "l’on peut toujours préparer un bon petit repas avec ce que l’on a dans le frigo, il suffit d’avoir un peu d’imagination".

De quoi régaler les papilles
Tout au long de l’après-midi, Stéphane Moinard, en chef bien organisé, ameute, d’une voix experte, la nombreuse clientèle de passage, l’incitant à goûter les produits présentés. Et à ceux qui s’empressent de se délecter d’abord par le tiramisu aux fraises, le professeur de cuisine leur impose un circuit bien rôdé. Il leur recommande vivement de "commencer par l’entrée, l’émincé de cabillaud", puis d’ "enchaîner par le magret de canard" pour "terminer par le dessert, le tiramisu". Simultanément, Claire, qui prépare un Bac Pro de Service et Restauration, sillonne les allées, la main sous un plateau rempli de verrines, en quête de dégustateurs.
Ainsi, les consommateurs présents dévorent littéralement les centaines de verrines garnies de ces précieuses recettes mijotées. Et unanimement, toutes générations confondues, ils s’exclament, enchantés, tels Marie-Thérèse, 63 ans et Bertrand, 44 ans, d’Yssingeaux, Odette, 69 ans, d’Arlanc (Puy-de-Dôme), ou encore les plus jeunes Nadège, 16 ans, d’Arlanc aussi, Anaïs, 16 ans, de Tence, Claire, 16 ans, du Béage (Ardèche) accompagnées par Vincent, 17 ans de Lapte : "c’est bon ! très bon même ! c’est super bon !". Pas un seul goûteur ne soulève le moindre reproche à formuler à l’encontre des élèves cuisiniers. "Ils ont du mérite", les félicitent même Jeannine, 65 ans, de Saint-Alban (Lozère).
Enfin, nombreux sont les clients qui s’empressent d’emporter les petites fiches explicitant les trois recettes savourées ce jour. Les élèves apprentis, quant à eux, sont réjouis de l’échange avec les clients, de la relation et du contact entretenus avec eux. "Tout s'est bien passé", résume avec soulagement Xavier.

G.D.

Xavier a 18 ans. Il est de Blavozy et étudie en première bac pro cuisine. Marie, également 18 ans, est en seconde cuisine. Tous deux ont trouvé leur voie.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire