Des décrocheurs prêts à s'accrocher

ven 06/07/2018 - 18:16 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

Ils sont sortis du système scolaire sans diplôme, mais ne comptent pas baisser les bras. C’est à la force de leurs jambes et de leur souffle qu’une dizaine de jeunes, de 18 à 25 ans, vont bientôt faire un périple de 170km pour visiter pas moins de 14 entreprises du Val d’Allier. Leur surnom : les Fous d’Allier, de l’Ecole de la 2e chance, du Greta du Velay.
Aidé, tout de même, par le moteur de leurs vélos électriques, sur plus de 3 000 mètres de dénivelé, Bastien Verdun pourrait ainsi découvrir des métiers dont il ne soupçonnait pas l’existence.

Léa Loretta aussi espère ainsi trouver l’inspiration. Mais reprendre des études tout de suite, à 22 ans, elle ne pense pas pouvoir se le permettre.

C’est à Lætitia Abouzit qu’on a confié la conception du logo de l’événement. Ce travail lui plaît mais à 18 ans, elle se cherche encore.

Départ le 16 juillet, pour cinq jours de Coubon à Loudes en passant par Langeac.
Parmi les entreprises qui les recevront : les constructions Gagne à Cussac-sur-Loire, l’usine EDF de Monistrol d’Allier,  les lentilles Trescarte à Loudes, la ferme du Donjon à Polignac, un tourneur sur bois à Solignac-sur-Loire, ou encore la brasserie Vellavia de Polignac.

Annabel Walker

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire