Départementales 2015 : l'abstention en tête

ven 20/03/2015 - 12:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Une enquête Ipsos pour France Info publiée ce vendredi 20 mars 2015 donne l'UMP en tête du premier tour des départementales ce dimanche, avec 30% des intentions de vote, talonné par le FN à 29%. Le PS serait à la traîne avec 21%. Alors, même si ce sondage est national pour un scrutin local, il reflète une humeur générale des Français.
En Haute-Loire, le Département devrait rester aux mains de la droite ; UMP et UDI réunis sous l'appellation « Union de la droite »). Mais l'assemblée départementale qui sera élue le 29 mars prochain pourrait connaître son premier élu FN. Le Front national présente des candidats dans 17 des 19 cantons. C'est le canton d'Aurec-sur-Loire (Pont-Salomon, Saint-Just-Malmont, Saint-Ferréol d'Aurour et Aurec) qui sera le plus scruté. Le FN y présente son secrétaire départemental, Pierre Cheynet, en binôme avec Suzanne Fourets. Pour tenter d'éviter son élection au Conseil départemental, le parti socialiste a fait le choix, radical, de ne pas présenter de candidat.
Les électeurs de ce canton auront donc le choix, dimanche, de trois listes. Outre celle du FN, ils pourront glisser leur bulletin dans l'urne pour Florence Teyssier et Daniel Tonson (union de la droite) ou pour Jacqueline Roubin et Valeyre Yvon (divers).

  • A quoi sert le Conseil départemental ?

La réforme territoriale n'a pas encore fixé les délimitations des compétences, entre Départements, Régions et Communautés de communes. Voici jusqu'ici, les compétences du Département (Conseil général) :

Les aides sociales (RSA, APA pour les personnes âgées ou handicapées, aide à la famille, PMI, Protection de l'enfance...)
Les routes départementales (déneigement, entretien...)
La gestion des collèges
Les cars inter-communes (et le ramassage scolaire hors agglo du Puy)
Les pompiers
L'équipement rural
L'aide aux communes (alimentation en eau potable, assainissement, électrification, voirie...)
Le développement économique (aides aux entreprises, aux agriculteurs...)
Le tourisme (Maison du Tourisme, Respirando, domainesdu Sauvage, château de Lafayette...)
La culture (les festivals, les livres des bibliothèques...)
L’environnement
Les modes d'information et communication (couverture de téléphonie mobile, accès des collèges à Internet...)

  • Où part notre argent ?

Les ressources du Conseil départemental proviennent essentiellement de la part départementale de la taxe foncière, des dtotations de l'Etat ou d'emprunts.
En 2014, 250,43M€ ont été dépensés dans :
47,13% à l'action sociale et médico-sociale
16,71% au réseau et à l'infrastructure
13,01% aux services généraux
6,74% à l'enseignement
4,73% aux transports
3,79% à la culture, la jeunesse, les sports et les loisirs
3,48% au développement économique
2,70% à la sécurité1,72% à l'aménagement du territoire et l'environnement

> Voir le budget 2014 du Conseil général

  • Comment voter par procuration ?

Peut-être que vous ne serez pas en Haute-Loire ces dimanche 22 ou 29 mars. Pas de panique, vous pouvez faire une procuration, c'est-à-dire autoriser un proche à voter pour vous.
Le vote par procuration est une procédure qui permet à un électeur (le mandant) de se faire représenter dans le bureau de vote dans lequel il est inscrit, le jour du scrutin, par un autre électeur de son choix (le mandataire, inscrit dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote)  auquel il donne mandat pour voter en ses lieu et place.
Chaque mandataire ne peut disposer que d’une seule procuration établie en France, ou de deux, si au moins une des deux est établie à l’étranger.
La personne qui désire donner procuration doit se rendre, munie d’une pièce d’identité, au commissariat de police du Puy  (1 rue de la Passerelle), à la gendarmerie (au Puy c'est au 21 rue du 86ème Régiment d’Infanterie) ou au Tribunal d’Instance (place du Clauzel au Puy).
En théorie, vous pouvez le faire jusqu'à la veille du scrutin, mais pour laisser du temps au traitement de la demande, il vaut mieux ne pas s'y prendre au dernier moment. En effet, le défaut de réception de la procuration par le Maire fait obstacle à ce que le mandataire participe au scrutin.
Le mandant indique les raisons de son absence par une simple déclaration sur l’honneur prévue sur le formulaire. Il n’a pas à apporter de justificatif supplémentaire.
Le mandant devra remplir un formulaire dans lequel il devra préciser les nom, prénoms, adresse et date de naissance du mandataire. Un récépissé lui sera délivré mais il lui appartiendra d’en informer son mandataire.
Pour les résidents à l’étranger, s’adresser au Consulat ou à l’Ambassade de France.
Le mandant, s’il ne peut se déplacer pour des raisons de santé, doit prendre contact avec l’officier de police judiciaire (au commissariat du Puy Tél. : 04 71 04 04 22) qui se rendra, au vu d’un certificat médical,  au domicile de la personne afin d’établir la procuration.
Le jour du scrutin, le mandataire, muni de sa propre pièce d’identité, se rendra dans le bureau de vote où le mandant est inscrit et votera en ses lieu et place.

  • A lire également


"On a peur d'une chose aujourd'hui, c'est l'abstention"

Il a siégé 40 ans au Conseil général, dont 10 ans à la présidence. Il connaît donc toute l'utilité et l'importance de cette collectivité, au budget de 250 millions d'euros par an, et s'inquiète du fort taux d'abstention qui se profile à l'horizon. Entretien avec Gérard Roche, sénateur UDI de la Haute-Loire.

Le Scan : l'interview filmée de Jean-Pierre Marcon (UDI), président sortant du Conseil général et candidat à sa réélection.

La carte interactive des candidats en Haute-Loire avec leurs programmes

Départementales 2015 : mode d'emploi avec le quiz pour apprendre en s'amusant

Dessin : Rachid Sguini, alias Rakidd, illustrateur et auteur comique pour la télévision originaire du Puy-en-Velay. Son site : Les Gribouillages de Rakidd

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire