Demain, le Ponot Bruno Julliard sera nommé premier adjoint à la mairie de Paris

ven 04/04/2014 - 16:54 , Mise à jour le 04/04/2014 à 16:54

À 33 ans, Bruno Julliard continue de briller sur la scène politique française. Ce natif du Puy-en-Velay, fils de l’ancienne maire du chef-lieu de Haute-Loire, Arlette Arnaud-Landau, et leader de l’Unef au moment de la révolte contre le CPE en 2006, est aujourd’hui l’un des lieutenants d’Anne Hidalgo, élue dimanche dernier à la mairie de Paris. Ce samedi 5 avril, il passera un nouvel échelon en étant nommé comme premier adjoint de la maire socialiste.

Une étoile montante du PS
Ce n’est que moyennement surprenant tellement celui qui a eu son bac au lycée Roche-Arnaud, sur les hauteurs du Puy, est l’une des figures montantes du Parti Socialiste depuis plusieurs années déjà. Membre du conseil de Paris et adjoint au maire depuis 2008, il est, depuis le Congrès de Reims, le spécialiste attitré de l’éducation au PS. C’est naturellement qu’il occupe le poste de conseiller auprès du ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon - remplacé en début de semaine par Benoît Hamon -, de juin 2012 à janvier 2013. Depuis juillet 2012, le Ponot était également adjoint à la Culture de Bertrand Delanoë, maire de Paris jusqu’au 31 mars dernier. Bruno Julliard était aussi, et surtout, porte-parole adjoint de la campagne d’Anne Hidalgo depuis le 28 août 2013. Mardi, Le Parisien en faisait déjà son favoris pour le poste de premier adjoint.

Ce vendredi, sa nomination ne fait plus aucun doute. Sa mère, édile du Puy de 2001 à 2008, préfère attendre que tout soit officiel : « Si ça se fait, je suis très fière. C’est un jeune élevé au Puy-en-Velay, qui a fait toute sa scolarité au Puy, qui s’est engagé dans la lutte citoyenne et qui est attaché à sa ville natale. Aujourd’hui, il se plait énormément à Paris, il aime cette ville. » Dans le train pour rejoindre son fils, Arlette Arnaud-Landau avait du mal à contenir son immense fierté.

A.L.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire