Dédommagés 8 ans après leur licenciement

mar 07/02/2017 - 17:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

La Cour d'appel de Riom avait qualifié leur licenciement d'abusif fin 2016. 36 ex-salariés de l'usine LST ont reçu leur dédommagement, lundi 6 février, à l'Union locale CGT de Sainte-Sigolène.

7 représentants du personnel encore en attente
Des chèques de 9000 à 38000€, pour un total de 830000€. "Sept autres salariés percevront, eux aussi, des indemnités à l'issue d'une procédure plus longue du fait de leur statut de représentants du personnel", ajoute un responsable de la CGT Haute-Loire. Huit ans après la fermeture de l'usine, "c'est une victoire pour les salariés et le syndicat CGT".

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire