Découvrez le palmarès des maisons de retraite en Haute-Loire

mar 14/04/2015 - 17:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Les auteurs du Guide de la dépendance 2012 , David Jacquet et Patrick Lelong, se sont rendus dans près de 10 000 établissements d’hébergement pour personnes âgées, qu'ils soient  publics, privés ou associatifs, depuis le début de cette aventure.
Comme chaque année, ils viennent de publier un palmarès qui classe les structures par département selon quinze critères : qualité d’environnement, du bâtiment, des lieux de vie, des chambres, de l’hygiène, standing, animations, sorties, restauration, composition de l’équipe de soins, attention du personnel et rapport qualité/prix.

Trois personnes pour visiter près de 2 500 établissements par an
Il y a bien 67 établissements référencés dans ce nouveau palmarès mais certains sont fermés, comme s'est expliqué sur le site web MDRS. Surtout, le classement n'est pas très crédible car aucun établissement n'a été visité depuis 2012. L'équipe chargée de ce travail de fourmi (il faut se rendre dans 2 000 à 2 500 établissements par an) n'est composée que de trois personnes et n'a pas été en mesure de se rendre en Haute-Loire. Ils devraient revisiter les établissements altiligériens dès l'année prochaine.
Le classement n'est donc pas à suivre à la lettre et il est toujours vivement recommandé de visiter soi-même les lieux d'accueil de personnes âgées pour se faire sa propre opinion. Ce guide est en effet une aide pour accompagner les personnes dans leurs démarches, mais ne se soustrait en aucun cas aux visites que chacun doit entreprendre avant de s'engager dans une structure.

>> Découvrez ici le classement complet en Haute-Loire

En Haute-Loire, le coût moyen s'élève à 1618,64 € par mois
En France, le coût moyen pour résider dans une maison de retraite est de 2 200 euros par mois. Sur Paris, il faut plutôt compter entre 3 000 et 5 000 euros mensuels (dont environ 2 700 Euros à la charge du pensionnaire pour un coût moyen) alors qu'en province, ce coût oscille entre 1 400 et 2 800 euros mensuels (dont environ 1 600 Euros à la charge du pensionnaire pour un coût moyen).
Sur les 62 établissements de Haute-Loire affichant un tarif sur le site MDRS, le coût moyen s'élève à 1618,64 € par mois. Notre département bénéficie donc de tarifs plus qu'abordables par rapport au reste du territoire.

La majorité de la facture à la charge du résident
Qu'ils soient publics, associatifs ou privés, les établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes pratiquent une tarification ternaire. La facture est divisée en trois forfaits : soins, dépendance et hébergement. Les soins sont entièrement pris en charge par l'assurance maladie. Le forfait dépendance est quant à lui financé en partie par une aide départementale : l'allocation personnalisée d'autonomie ou APA. Les plus démunis peuvent aussi obtenir une aide sociale du département à l'hébergement ou une aide au logement, via la caisse d'allocations familiales (CAF) ou la mutuelle sociale agricole (MSA).
Notons qu'en plus de l'hébergement et d'une partie du forfait dépendance, les résidents doivent payer pour des dépenses supplémentaires comme le coiffeur, les produits de toilette, la télévision ou encore le téléphone. Autant de dépenses qui font elles aussi grimper l'addition. Même s'il existe de fortes différences d'un établissement à l'autre, ce "reste à payer" est très élevé puisqu'il est en moyenne de 2 200 euros par mois. On estime que les personnes âgées et leur famille financent environ 60 % du coût de fonctionnement d'une maison de retraite.

Le parc des EHPAD, aujourd'hui rénové, est de très bonne qualité
Maison de retraite sélection est un site indépendant et gratuit de consultation et d'orientation, qui propose des fiches présentant plus de 10 700 structures d'accueil pour personnes âgées. Il a dévoilé son palmarès des 60 établissements en France qui ont obtenu la note maximale de 10/10.
L'investigation nécessaire pour établir ce palmarès a duré dix ans. Elle révèle notamment qu'après une décennie de travaux, le parc des EHPAD est aujourd'hui de très bonne qualité. Elle montre aussi que le reste à charge des résidents a explosé du fait de la réhabilitation du parc et de sa mise aux normes, mais qu'en revanche le coût des prestations des établissements n'est pas excessif.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire