Découverte conviviale de la moto au Puy

dim 11/09/2016 - 14:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

La Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) est une association nationale, comprenant 80 antennes départementales, dont celle du 43. Leur but est de défendre les motards, et ce depuis 1980. La manifestation de ce samedi 10 septembre entend elle promouvoir et revaloriser la moto. "Jusqu'à maintenant on était un peu les mauvais enfants donc on essaie de faire voir autre chose." confie Jean-Louis Giroux, l'un des co-coordinateurs la FFMC 43. Pour ce faire, de nombreuses animations sont mises en place. Richard Col, le second coordinateur précise, "on fait des baptêmes moto et side-cars, des simulations pour les jeunes, des initiations et des gens qui viennent présenter leurs motos."
L'éducation routière, un volet important
La FFMC fait également des interventions à l'éducation routière pour les jeunes, comme l'explique Serge, 59 ans, responsable de cette partie des du secteur Education Routière Jeunes. Il souligne l'importance des exercices pratiques, autour du point aveugle ou tache de Mariotte par exemple, souvent méconnue. Cette partie de la rétine fait qu'un véhicule peut complètement disparaître de notre champ de vision, notamment si l'on ne s'arrête pas à un stop. Ces exercices concrets et assez ludiques touchent 800 à 900 jeunes sur le département durant l'année scolaire, les incitant à être plus prudents sur la route.
Cette volonté d'éducation et d'initation est également présente dans cette fête de la moto. "On offre à ceux qui veulent découvrir notre passion, un tour de moto ou de side car. Je viens de faire faire un baptême à un jeune homme et sa maman." ajoute Serge.
Tombé dans la moto depuis tout petit
Aussi étonnant que cela puisse paraître, la moto est accessible dès le plus jeune âge. Le petit Evan, 10 ans, de Saint-Maurice-de-Lignon, en fait depuis déjà deux ans. "Je vais à l'école de pilotage ZF Grand Prix, c'est Johann Zarco qui nous entraîne, il est champion du monde de moto 2." Une discipline moins célébrée que d'autres sports mais qui plaît au petit garçon, qui aime "la sensation d'être en vitesse et puis juste d'être en moto." Une vraie passion l'anime et cela ne vient pas de nulle part, puisque sa maman nous confie, "il fait de la moto depuis qu'il est dans mon ventre." Evan et sa famille tiennent d'ailleurs un petit stand, étant à la recherche de sponsors pour la prochaine saison.
Des amateurs de tous horizons
D'autres sont un peu plus vieux, mais tout aussi intéressés par cet univers. C'est le cas de Thomas, 16 ans, qui a découvert la moto un peu par hasard. "On m'a offert une moto pour mes 14 ans, je m'y attendais pas du tout. Là, je viens pour regarder un peu les motos, en essayer, prendre des photos et des nouvelles." Kelly, 17 ans, de Saint-Paulien a "un oncle qui fait de la moto et, du coup, la passion est venue de là. Absolument tout me plaît dans la moto, la diversité des modèles, tout." Elle nous dit aussi que le milieu a beau être un peu masculin, elle s'y plaît depuis deux ans. "En tant que fille, je me fais souvent remarquer, mais je trouve ça bien, ça mixifie un peu. Et c'est pas parce qu'on est une fille, petit, gros ou grand, qu'on peut pas faire ce qui nous plaît."
Karl-Henri, 42 ans, du Puy redécouvre aujourd'hui le side-car. "Je suis passionné par par les engins depuis petit et je l'ai découvert y a une vingtaine d'années lors d'une journée proposée par l'Association des Paralysés de France, pour que les personnes en situation de handicap découvrent des véhicules comme la moto ou des vieilles voitures et plein de choses." C'est là qu'il a rencontré un conducteur, qui l'a invité pour "refaire un, deux ou trois tours." il trouve donc la manifestation "très sympathique, parce que c'est toujours très convivial ce milieu et ouvrir ça à tout public, bénévolement, je trouve que c'est quelque chose qui a une belle valeur."
C'est donc une rencontre entre amateurs et novices réussie qui se déroule ce samedi, dans une atmosphère chaleureuse et conviviale.
T.N 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire