Décès du formateur forestier : le parquet relance les poursuites contre le stagiaire

Par A.Wa ven 26/02/2021 - 09:49 , Mise à jour le 27/02/2021 à 04:00

La relaxe est remise en cause. Ce jeudi 25 février, le procureur de la République du Puy-en-Velay Nicolas Rigot-Muller a interjeté appel contre le jugement prononcé ce mardi 23 février. Jugement qui innocente le stagiaire en bûcheronnage qui avait abattu un arbre, provoquant la mort de son professeur en 2016 à Chanteuges.

Pour n’avoir pas alerté qu’il tronçonnait l’arbre, 6 mois avec sursis ont été requis contre lui.
Le tribunal, lui, a estimé que la faute n’était pas établie au regard du doute sur les consignes.
De son côté, l’amende de 30 000 euros avec sursis prononcée contre l’établissement d’enseignement agricole de Brioude-Bonnefont pour manquements aux obligations de sécurité, n’est pas remise en question.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

mi

ven 26/02/2021 - 21:29

C'est reparti pour un tour!, j'avais un bon présentiment quand j'ai écrit sur un commentaire précédent que tous les recours au jugement n'étaient pas écoulés. Le flair d'un ancien enquêteur.