De Gerbier en Mézenc ou monter sur les épaules des Géants

Par Nicolas Defay jeu 22/07/2021 - 16:00 , Mise à jour le 22/07/2021 à 16:00

Depuis des temps immémoriaux, l’Ardèche et la Haute-Loire se tiennent la main comme deux frères inséparables. Liés par les montagnes du Gerbier et du Mézenc, ils offrent alors des horizons sans frontière. C’est pourquoi des forces vives se bougent pour que ces incroyables toits du monde soient reconnus par le prestigieux label de « Grand Site de France ».

Deux espaces. Deux immensités. Deux Géants. Depuis que les caprices en fusion ont façonné le visage de la Terre, érigeant des montagnes ci ou là, creusant des mers à tout va et scarifiant le Monde de rivières et de vallées profondes, le sommet du Gerbier tutoie celui du Mézenc. Une longue conversation rocailleuse sans repos, seulement coupée par une frontière invisible dessinée sur des cartes en papier ou des écrans de pixels. Proches des Dents du Diable, au cœur des croyances et des légendes, la Haute-Loire et l’Ardèche ne font qu’un. Un être massif d’une beauté aussi grande que sa vastitude, un massif d’êtres et de savoirs qui en perpétuent l’esprit des lieux.

Photo par Sophie Brun

Le pays des hommes et des femmes d’en haut

Afin d’honorer comme il se doit ces morceaux de territoires, le projet d’une candidature au titre de « Grand Site de France » a été porté par les deux départements. Un évènement majeur au vu de la notoriété du label en question. Et une démarche d’une symbolique dépassant largement les aspects administratifs et économiques de cette marque de qualité. Car derrière cette mention remarquable se cache d’innombrables joyaux naturels et surtout...humains.

Ici et ailleurs

Mais qui y a t’il chez nous et nos frères ardéchois qu’il n’y a pas ailleurs dans les autres magnifiques contrées de France ? Ailleurs, c’est l’été qu’il y a le plus de bovins. Ici, c’est l’hiver. Ailleurs, les troupeaux montent des vallées pour un estivage en montagne. Ici, il n’y a pas d’estivage. Et ici encore, jusqu’aux sommets des hauts plateaux, il y a des fermes, des dizaines de fermes occupées toute l’année par les familles d’éleveurs. Et alors, tout change. Et alors apparaît à nos pieds, un nouveau paysage. Celui d’une communauté paysanne de montagne où les fermes d’altitude, les boules de foin estivales, sont le signe d’un autre monde.

« Seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin »

Les associations du massif Mézenc-Gerbier ont accueilli avec grand intérêt l’initiative des conseils départementaux de l’Ardèche et de la Haute-Loire en vue de l’obtention du label « Grand site de France ». Pour démontrer aux yeux du monde la légitimité d’acquérir cette distinction, elles ont souhaité apporter leurs eaux à ce grand moulin. Ensemble, elles se sont alors entendues pour la constitution d’un collectif afin d’organiser, durant l’été 2021, un programme d’animations et de manifestations culturelles.

(Amis du Mézenc )
Depuis 1987, l’association Les Amis du Mézenc réalise un projet original d’étude et de mise en valeur du patrimoine naturel et culturel du massif Mézenc-Gerbier, autour d’une conception « vivante » du patrimoine, c’est-à-dire au service du développement économique, social et culturel local. Elle suscite, développe, anime et valorise des études et des projets de développement à contenu patrimonial. Elle dispose d’un portefeuille de 15 expositions qui circulent dans le Massif. Les Amis du Mézenc publient chaque année Les Cahiers du Mézenc, revue d’action culturelle tirée à 1 750 exemplaires, qui traite des différents domaines du patrimoine mézencole.

(APPEM)
L’association a pour objet « la préservation des paysages exceptionnels du Mézenc – Meygal, de la biodiversité, de la culture et de l’architecture de ces espaces ». Elle en assure la promotion à travers un programme annuel de randonnées thématiques (faune, flore, lecture de paysages, volcanologie...), des expositions sur les mêmes sujets accompagnées, lorsque cela est possible, d’une sensibilisation des jeunes scolaires (ateliers de découverte) et des conférences. Elle défend la naturalité et la beauté des paysages de Haute-Loire et d’Ardèche en s’opposant par tous moyens à leur dégradation (notamment par l’implantation anarchique des éoliennes) et participe au débat relatif aux règlementations d’urbanisme (schéma régional de développement durable et d’égalité des territoires, schéma de cohérence territorial, plans locaux d’urbanisme...). Elle est agréée au titre de l’environnement par arrêté du préfet de la Haute-Loire.

(Archéo-Logis)
Depuis 1996, l’association Archéo-Logis opère vers différents publics un partage de connaissances sous forme de conférences, d’expositions, d’animations et de publications via différents medias. Insérée dans les dispositifs culturels de Haute-Loire et au-delà, partenaire du PNR des Monts d’Ardèche et de son Géoparc Unesco, elle permet aux praticiens des sciences de l’homme et de la nature de toutes origines et institutions de nouer le dialogue et de faire partager leurs passions qui contribuent à mettre en valeur les patrimoines dans l'espace Mézenc-Gerbier.

(Association Liger)
L’association LIGER, créée en 1975, a pour objet la sauvegarde et la valorisation des fermes traditionnelles couvertes de genêt et de lauze ainsi que des paysages du Plateau ardéchois. Les fermes de Clastre, à SainteEulalie et de Bourlatier, près du Gerbier de Jonc, propriétés de Liger, sont emblématiques de cette tradition. L’association propose chaque année un stage d’apprentissage de pose de lauze ou piquage de genêt. Un jardin botanique, installée dans la prairie de Clastre, permet de découvrir les plantes et fleurs du Massif Gerbier-Mézenc.

(Club Stevenson)
Le Club Stevenson du Monastier organise des animations autour de la thématique de Robert Louis Stevenson. L'association cherche aussi à faire découvrir aux visiteurs le village du Monastier où l'auteur écossais a séjourné en 1878 avant d’entreprendre son voyage à pied avec son ânesse Modestine jusqu’à Saint-Jean-du-Gard, aventure qui fera l'objet de son récit “Voyage avec un âne dans les Cévennes”.

(Fanfare du Monastier )
Un collectif pour être ensemble, une fanfare pour être dans la rue, dans des répertoires Balkans et New Orleans, voilà ce qui rassemble ces douze musiciens “mandza tsabres”. 

(FAY’ART Scène des Monts d’Ardèche)
FAY’ART Scène des Monts d’Ardèche, association en gouvernance collégial, a pour but de développer la pratique amateur et de promouvoir l’art d’être en scène, le théâtre de proximité, de créer du lien entre divers publics, d’établir de nouveaux rapports à l’art et à la culture. L’association mène différentes actions selon trois axes principaux : - la formation : ateliers et stages de théâtre pour enfants, adolescents et adultes ; - la programmation : accueil de troupes amatrices et professionnelles sur le territoire de la communauté de communes ; - la Compagnie : création ou adaptation de pièces de théâtre par la troupe de comédiens amateurs de Fay’Art, pièces produites sur l’ensemble du territoire et au-delà.

(Fin Gras du Mézenc )
En 1995, des éleveurs reprennent à bras le corps l’idée du Fin Gras du Mézenc. L’horizon d’une AOC (puis d’une AOP) apparaît impossible à certains, pas à eux. Avec détermination et intelligence, les obstacles sont surmontés les uns après les autres. D’abord 50 animaux puis progressivement 200, 500 et désormais plus de 1 000 avec une centaine d’éleveurs portent loin la qualité de l’élevage du massif. Éleveurs, bouchers, associations culturelles se côtoient et portent l’AOP « Fin Gras du Mézenc ». La maison du Fin Gras, à Chaudeyrolles, permet de mieux comprendre cette dynamique. Elle est également devenue le siège de la Fédération des AOP « viandes » de France.

(Guide Nature Randonnée)
Guide Nature Randonnée est un groupement de professionnels de la pleine nature, passionnés et aux compétences variées : accompagnateurs en montagne et moniteurs VTT, pour la plupart diplômés en éducation à l’environnement. Nous proposons des sorties (balades ou randonnées) accompagnées pour faire découvrir le Massif Mézenc Gerbier. Nous jouons un rôle d’ambassadeurs touristiques pour la découverte des richesses naturelles mais aussi du patrimoine bâti, des us et coutumes, de la gastronomie et des bonnes adresses de la région.

(La Transcévenole)
L’association « La Transcévenole », créée en 1987, s’est donné pour objet la valorisation et la promotion de la ligne de chemin de fer jamais achevée qui devait relier Le Puy-en-Velay à Lalevade-d’Ardèche dans la première moitié du XXe siècle. Aujourd’hui, elle vise particulièrement à faire connaître cette voie à un large public dans ses dimensions historique, patrimoniale, architecturale, culturelle et plaisancière (randonnées et cyclotourisme.). Enfin, la Transcévenole œuvre auprès de l’environnement institutionnel pour en faire une « Voie Verte ».

(Le Chalet du Mézenc)
L’Association Le Chalet du Mézenc a pour objet de promouvoir, de soutenir et de favoriser la pratique d’activités sportives, culturelles et de découverte dans le massif du Mézenc, notamment en collaborant avec le centre d’hébergement historique Le Chalet du Mézenc, fondé en 1900 aux Estables par le Syndicat d’Initiative du Velay, puis devenu Les Chalets du Mézenc. L’Association a contribué à la réalisation du livre Le Mézenc expliqué, raconté, illustré publié en 2015. Elle a été créée en 1981 et fête, cette année, ses 40 ans.

(L’Ecole du Vent)
Au cœur du village de Saint-Clément, laissez-vous embarquer par cette école un peu particulière, à l'univers surprenant. Un pays qui rêve est un pays qui vit ! On y apprend, « sans en avoir l’air », comment se forme le vent, comment s’en protéger ou encore comment voler en utilisant les courants d’air… Découvrir, manipuler, ressentir... Entre rêves, sciences et poésie. Percez les secrets du Peuple du vent et tentez à votre tour l’expérience du vol. Une visite à nulle autre pareille.

(Mézenc-Gerbier)
En 1994 est créée l’association des Élus du massif du Mézenc, avec à sa tête Bernard Cuoq et Gérard Roche, conseillers généraux. Elle portera avec succès l’initiative du Fin Gras du Mézenc, rapidement relayée par les éleveurs. Au fils des années et des actions, l’association évolue et devient l’association Mézenc-Gerbier, avec une direction plus large. La « Trace des Hommes d’en-haut », le Pôle d’excellence rurale, le Forum gourmand, les relations ville-campagne, et le réseau des sites culturels sont quelques-unes des initiatives lancées et conduites par Mézenc-Gerbier pendant plus de quinze ans. Avec le projet Grand Site de France, une nouvelle aventure commence.

(Tourisme Rural Solidaire)
L’association Tourisme Rural Solidaire fédère des habitants des hauts plateaux de la Haute-Loire, des Monts d’Ardèche, des vallées des hautes Cévennes afin, notamment, de mettre en avant leur territoire touristique via les itinéraires de randonnée de la ligne de partage des eaux, du GR7 et de ses vallées limitrophes, et d’offrir un maximum de services aux randonneurs.

(Verbecelte et Compagnie)
Née du désir de créer ensemble (et en famille…), née d’une rencontre entre le cirque et le théâtre, notre association a vu le jour en l’an 2000. En 21 ans d’existence, 18 spectacles, 3 courts-métrages et de belles aventures, la compagnie rassemble aujourd’hui des comédiens, des échassiers, des danseurs, des circassiens, des musiciens. Depuis sa création, Verbecelte et Cie diffuse son répertoire auprès des salles de théâtre, des festivals de théâtre de rue, des mairies, des communautés de communes, des associations, des écoles, des centres sociaux, des maisons de retraite, des fêtes de village… Elle a pour objectif de diffuser et promouvoir l’art et la culture, de créer et produire des spectacles vivants.

Toutes les forces disponibles en mouvement pour élever au plus haut nos montagnes

Pourquoi une telle initiative ? Pour faire connaître aux habitants des environs, des résidents secondaires et des touristes toute la diversité de ses patrimoines et le dynamisme de ses associations culturelles, patrimoniales ou encore de défense de l’environnement. Les animations mobiliseront les acteurs économiques et associatifs du Massif, les accompagnateurs de randonnées, les artistes, les offices de tourisme des versants ardéchois et altiligériens. Expositions, conférences, soirées théâtrales et musicales, parcours thématiques hors des lieux habituels les plus fréquentés, tables rondes et plus encore sont déjà programmés durant les mois de juillet et août.

Et en septembre, une table ronde regroupant élus, représentants des associations et personnes ayant participé aux diverses manifestations sera consacré au bilan de ce programme estival. Ceci afin d’en tirer les enseignements utiles pour décrocher du ciel ce label de « Grand Site de France ».

Programme des animations

Du 20 juillet au 26 août à Laussonne
Exposition
Siège d’Archéo-Logi / Les Coustilles
Entrée : 5 euros - Gratuité pour les enfants
Exposition permanente « Mémoires de volcans, Velay des Origines »

Mardi 20 juillet, Les Estables
Parade/Exposition
Salle polyvalente / Dès 11h30
11h30 : Grande parade avec le Collectif Fanfare du Monastier et Verbecelte et Cie de Saint-Clément.
Parvis de la salle polyvalente.

12h00 : Vernissage de la première station de l’exposition rétrospective « Le patrimoine du massif dans tous ses états ».
Salle polyvalente.
14h00 : Ouverture de l’exposition au public jusqu’au mardi 3 août.

Jeudi 22 juillet à Laussonne
Conférence
Siège d’Archéo-Logis / Les Coustilles / 21h00
Entrée : 5 euros
Conférence « Diatomées des eaux auvergnates, de la Préhistoire à demain », par Aude Auger, CNRS.

Vendredi 23 juillet, Borée
Lecture
Grange de Lagas / 20h15 (Durée : 1 h 15)
Lecture de textes consacrés au massif du Mézenc par l’écrivain Pascal Riou, avec intermèdes musicaux interprétés par le violoniste Étienne Espagne.

Mercredi 28 juillet à Chaudeyrolles
Projection
Maison du Fin Gras / 20h00
Projection du film Rouge et Blanc, et table ronde avec Bernard Bonnefoy et Yannick Pochelon
(Ass. Fin Gras du Mézenc), Jean-Jacques Léogier (Mézenc-Gerbier) et Jean-Claude Mermet (Les Amis du Mézenc).

Jeudi 29 juillet à Laussonne
Conférence
Siège d’Archéo-Logis / Les Coustilles / 21h00
Entrée : 5 euros
Conférence « Les Cévennes, ça existe ? » par Hervé Quesnel.

Vendredi 30 juillet, Les Estables
Conférence
Salle polyvalente / 20h15 (Durée : 1 h 30)
Conférence « Les traits originaux de l’architecture vernaculaire du massif Gerbier-Mézenc – Démarche comparée de préservation des savoir-faire avec la protection des chaumières couvertes de paille de roseaux dans une vallée des Alpes japonaises. » par Laurent Haond.

Lundi 2 août à Lantriac
Conférence/Projection/Exposition
La Gare / Dès 17h00
17h00 - Conférence « Robert Louis Stevenson et la Haute-Loire » de Janet Darne, Annie Gentes et Pierre Bonnet. Conférence sous l’égide de la commune de Lantriac, du Club Stevenson et de l’Université pour tous du Puy-en-Velay.
18h30 - Projection d’un film sur la Transcévenole (format Mp4, 30 mn) suivi d’un rapide exposé autour de photos et documents du chantier de la Transcévenole ;
- Vernissage de la double exposition des Amis du Mézenc « La route muletière du Pal » et « Une excursion au Mézenc en 1898 ».
- Apéritif dinatoire préparé par Les Amis du Mézenc.

Attention...

Le port du masque et le respect des distances de sécurité sanitaire sont obligatoires dans tous les espaces clos. Sauf mention contraire, l’entrée aux manifestations est gratuite.

Les conférences du jeudi de l’Archéo-Logis sont payantes (5 euros pour les adultes) et la réservation est obligatoire au 06 08 56 85 46

Mardi 3 août au Monastier
Théâtre
Auditorium Cornélie Falcon
Espace culturel européen – entrée par l’Office de tourisme, place du Vallat / 20h30
Entrée : 10 euros
« Adieu Modestine », adaptation théâtrale de l’œuvre de R.-L. Stevenson par la troupe « Les Charlatans ». Soirée organisée par le Club Stevenson.

Jeudi 5 août,  Les Estables
Conférence
Salle polyvalente / 18h30 (Durée : 1 h 30)
Conférence « Le paysage, l’homme et l’architecture en Mézenc » organisée par l’APPEM. Intervenants : Robert Cortial, Jean Pestre et Robert Falarz.
Robert Cortial présentera sous le titre « Témoignage de la vie d’en haut » son expérience de la vie et de l’architecture traditionnelle du Massif et en dégagera les caractéristiques non seulement techniques et architecturale, mais aussi humaines.

Robert Cortial et les architectes Jean Pestre et Robert Falarz dialogueront et échangeront ensuite avec le public sur l’architecture de ce Massif, mais aussi sur l’influence de ses paysages, de leur beauté et de leur ampleur, sur l’homme.
Cet échange abordera également la question du périmètre géographique du futur Grand site.

Jeudi 5 août à Laussonne
Conférence
Siège d’Archéo-Logis / Les Coustilles / 21h00
Entrée : 5 euros
Conférence « Les ours du Paléolithique : objet de culte et gibier ? », par Dominique Armand, Université de Bordeaux.

Vendredi 6 août à Saint-Front
Randonnée
Saint-Front / Dès 10h30
Une déambulation sur la commune de Saint-Front à la découverte de l’architecture traditionnelle, RV à 10h30 à l’écomusée de Bigorre.
Circuit de 6 km (dénivelée de 250 m), coupé par un pique-nique tiré du sac vers 12h30. Retour à Bigorre.
Accompagnateurs : Anne Depretto, Gilbert Richaud, Yves Chassé. Visite commentée de l’écomusée par Robert Cortial (durée : 1h30).

Vendredi 6 août au Lac-d’Issarlès
Conférence
Salle communale / 18h00
Sous l’égide de la municipalité du Lac-d’Issarlès, et avec le concours des Amis du Mézenc, de l’Université de Toulouse et d’Archéo-Logis : Conférence d’Emmanuelle Defive, Emmanuel Chapron et Jean-Paul Raynal : « Le lac volcanique d’Issarlès : du nouveau par 108 m de fond »
La conférence exposera les premiers résultats des études engagées depuis 2019 sur ce volcan de type maar et sur les archives sédimentaires qui en ont été extraites par carottage en septembre 2020.

Du 8 au 15 août, Les Estables
Exposition
Salle de la Mairie, de 14h30 à 19h00
Exposition de l’APPEM « Plateau du Mézenc, terres de contrastes », photographies de Philippe Bousseaud.

Dimanche 8 août, Sainte-Eulalie
Parade/Exposition
Salle polyvalente / Dès 11h30
11h30 : Parvis de la salle polyvalente : Grande parade avec Verbecelte et Cie de Saint-Clément (et une animation musicale à désigner)
12h00 : Salle polyvalente : Vernissage de la deuxième station de l’exposition rétrospective « Le patrimoine du massif dans tous ses états ». Un patrimoine naturel et culturel riche et diversifié valorisé par des associations locales actives.
14h00 : Ouverture de l’exposition au public
(jusqu’au dimanche 22 août)

Mercredi 11 août, Saint-Clément
Exposition/Conférence
« La qualité de l’air ». Après-midi consacrée à ce thème à l’École du Vent
- Promenade dans la nouvelle muséographie.
- Exposition de l’ATMO Auvergne-Rhône-Alpes : « L’air à la loupe ».
-15h00 - Conférence de l’ATMO Auvergne-Rhône-
Alpes « L’air de rien, au Mézenc, une qualité de l’air exceptionnelle », par Cyril Besseyre (correspondant territorial de l’ATMO pour Auvergne-Loire).

Jeudi 12 août, parking de la Maison forestière
Dès 9h00 Randonnée Parcours initiatique 1 : « Sur la trace des Hommes d’en Haut » - A la recherche de l’esprit des lieux, parcours initiatique jusqu’à la chartreuse de
Bonnefoy. Parcours guidé par Thierry Michel (Guide Nature Randonnée) et animé par :
- Arnaud Cance, musique traditionnelle occitane ;
- Lionel Alès, écrivain, acteur, lecteur ;
- Frédérique Gramayze, chargée de mission patrimoine pour la Communauté de communes Montagne d’Ardèche
- Bernard Bonnefoy, éleveur du Fin Gras, président de l’association Fin Gras du Mézenc.

Jeudi 12 août, parking de Bourlatier
Randonnée
Dès 9h30
Parcours initiatique 2 « Les eaux en partage ». A la recherche de l’esprit des lieux, parcours initiatique de la Tour à eau à la source de la Veyradeyre, en passant par toutes les sources de la Loire. Parcours mis en place par le PNR des Monts d’Ardèche et guidé par Olivier Mathis (Tourisme Rural Solidaire).

Jeudi 12 août,  Laussonne
Conférence
Siège d’Archéo-Logis / Les Coustilles / 21h00
Entrée : 5 euros
Conférence « Le Néolithique est-arabique face aux changements climatiques », par Jean-François Berger, CNRS.

Vendredi 13 août, Borée
Conférence/Concert
Grange de Lagas / Dès 18h00
18h00 : Conférence « De nouvelles manières de jardiner » de Joël Jacquet (durée : 1 h 30)
19h30 : Salle de Lagas : Apéritif dinatoire préparé par la grande brigade des Amis du Mézenc et ses chaudrons.
21h00 : Concert de musique traditionnelle occitane, par Arnaud Cance.

Mercredi 18 août, Borée
Conférence
Grange de Lagas / 20h15 (Durée : 1 h)
Conférence « Le vitrail du XIIIe siècle à Pierre Soulages, son histoire, sa technique » d’Hubert-Marie Piteux.

Jeudi 19 août, Laussonne
Conférence
Siège d’Archéo-Logis / Les Coustilles / 21h00
Entrée : 5 euros
Conférence « D’est en ouest de la Méditerranée autour du dernier million d’années – Regards croisés palynologue ‒ préhistorien », par Valérie Andrieu-Ponel et Jean-Paul Raynal, CNRS.

Vendredi 2o août, Moudeyres
Conférence/Exposition
Ferme des Frères Perrel / 20h15 (Durée 1h15). Conférence « Les anciens moulins à eau de la Gazeille » d’Alain Groisier et Lucas Fialon.
L’exposition des Amis du Mézenc « La vallée de l’Aubépin » sera présentée en même temps que la conférence.

Jeudi 26 août, Laussonne
Conférence
Siège d’Archéo-Logis / Les Coustilles / 21h00
Entrée : 5 euros
Conférence « Préhistoire : des réseaux sociaux, déjà ? », par Vincent Delvigne, CNRS.

En septembre
Table ronde
Lieu, date et heure à préciser.
- Une réflexion avec des élus, les associations et les participants aux activités du programme du collectif autour de la question de « L’esprit des lieux ». Médiatrice : Élisa Jaffrenou (PNR des Monts d’Ardèche).

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire