Tous

Yssingeaux

Crématorium à St-Hostien : un dossier brûlant

jeu 09/02/2017 - 12:11 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

La tension était palpable ce mercredi soir à la salle communale de St Hostien car il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Zoomdici avait proposé de faire le point en quatre questions.
Habitants, opposants du collectif, sympathisants, membres de l’association des crématistes, se sont déplacés en nombre. L’objectif était de répondre aux critiques des opposants au projet et d’apporter des arguments sur les intérêts de cette construction et les risques encourus.
Pour cela, les élus, Martine Verdun, Maire de la commune, Adrien Defix, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération et Michel Joubert, Président d’Agglo, avaient invité deux spécialistes, M.Beaucourt et M.Guillemin.

Un équipement "indispensable de nos jours"
Avant d’entrer dans le vif du sujet, Michel Joubert a rappelé l’historique du projet. Un dossier bloqué depuis une trentaine d'années, comme nous l'avions rappelé en octobre dernier.
Il a évoqué les propositions qui n’ont jamais abouti et les recherches pour trouver un terrain idéal pour doter la Haute-Loire de "cet équipement indispensable de nos jours".

La mairie a mis un cahier de doléances à disposition des habitants
Puis Thomas Beaucourt, spécialisé dans l’implantation des crématoriums en France, a présenté les procédures administratives inhérentes à ce type de construction. « La mairie a mis à disposition des habitants un cahier de doléances qui sera remis au délégataire qui recueillera les inquiétudes des riverains. » a t-il affirmé.
« Une enquête d’impact, puis une enquête publique, vont être réalisées et les résultats transmis à la préfecture », a-t-il ajouté avant de préciser : « un commissaire enquêteur donnera un avis pour autoriser l’implantation et permettra au délégataire de faire une demande de permis de construire ».

« Il n’y aura pas de rejet dans l’atmosphère »
Quant aux inquiétudes liées à la pollution, «  le taux de celle-ci pour 500 crémations sera très faible par rapport à une voiture qui ferait 15 000 kilomètres par an » a-t-il cherché à rassurer, « de plus, une nouvelle réglementation va rendre obligatoire la mise en place de filtres en 2018, donc le crématorium de St Hostien en sera pourvu ».
M.Guillemin, lui, a complété ses arguments en précisant que « 500 grammes de neutralisants seront utilisés par combustion, et  les polluants seront enfouis dans des fûts de zone 1, il n’y aura donc pas de rejet dans l’atmosphère ». Des contrôles de l’air seront assurés en continu, et des mesures complètes seront effectuées tous les deux ans, un rapport envoyé à la préfecture, qui pourra décider de l’arrêt de l’activité si pollution.

« Une nécessité absolue »
Jean-Pierre Charras, Vice-Président de l’association des crématistes, a insisté sur la nécessité absolue de cette implantation, car  « la crémation est un mode funéraire de plus en plus répandu et que la  Haute-Loire est l’un des derniers départements à être pourvu de crématorium ». Le taux de crémation serait proche de 36% au niveau national.
Michel Joubert, lui, est revenu sur la situation géographique de la construction, qui sera un équipement d’utilité publique, idéalement placée sur l’axe Le Puy – St Etienne. Justement, se sont inquiétés quelques habitants, « le crématorium va-t-il accueillir toutes les demandes ? »  « Non, il n’y aura pas d’accueil au-dessus de  35 minutes de trajet » a-t-il confirmé en rappelant que St Etienne dispose de son propre équipement (sa capacité devrait être doublée).

Pas de risque de décote
Quant aux risques de décote immobilière, ils seraient nuls selon le technicien qui a assuré que «  l’implantation d’autres crématoriums n’a jamais provoqué aucune décote et même des lotissements se sont construits à proximité ».

Il en faudra plus pour calmer les esprits
En sortant de la réunion, les esprits n’étaient pas calmés pour autant. « C’était un débat à sens unique. De plus, des gens extérieurs à St Hostien étaient informés de ce projet  bien avant nous les habitants », a regretté Danielle.

M-A.B.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire