Tous

Brioude

Créer son propre emploi, une alternative au salariat

mer 04/01/2017 - 15:08 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Devenir salarié n’est pas le seul moyen de retrouver une activité professionnelle, mais tout le monde ne pense pas forcément à créer son propre emploi en devenant chef d’entreprise. Aussi le Pôle Emploi de Brioude, en partenariat avec celui de Saint-Flour, a-t-il accueilli un forum baptisé « Entreprenez-vous », jeudi 1er décembre, dans le cadre de la quinzaine de la création/reprise d’entreprise Haute-Loire/Cantal.
Y étaient conviés quelque 2 000 demandeurs d’emploi des deux bassins. Ceux ayant des projets de création d’entreprise mais aussi ceux à qui cette alternative ne serait pas venue à l’esprit, ou qui y pensaient sans toutefois oser se lancer.

----Au long cours
Tous les 15 jours, le Pôle Emploi de Brioude accueille des ateliers sur la création d’entreprise, ouverts aux demandeurs d’emploi mais aussi aux salariés qui envisagent de changer de voie. « Ces ateliers servent à débroussailler les projets », souligne Hervé Pichon. « Ils sont conçus pour une dizaine de participants et sont généralement pleins ».----- Une quinzaine d'experts pour conseiller et accompagner
Les personnes ayant répondu à l'invitation ont ainsi pu découvrir le dispositif d’aide à la création proposé par Pôle Emploi. Dispositif qui comprend un accompagnement financier et a vu la structure, en 2015, soutenir 60 bénéficiaires du bassin de Saint-Flour pour un montant total de 481 837 € et 61 bénéficiaires du bassin de Brioude pour 430 243 €.
Les participants ont aussi eu l’opportunité de rencontrer individuellement les représentants de l'Ordre des experts comptables, de la Chambre de commerce et d'Industrie, du Comité d'expansion économique de la Haute-Loire ou encore du Réseau Entreprendre.

"On est là pour ouvrir l’esprit, pas pour obliger ou interdire"
Ainsi l’agence de Brioude s’est-elle transformée, une après-midi durant, en « gare de triage et d’aiguillage », selon les termes de son directeur, Hervé Pichon. « Nous organisons le forum puis nous passons la main pour que les participants rencontrent les acteurs qui existent et sachent qui fait quoi », a-t-il expliqué.
« Nous mettons les demandeurs d’emploi en relation avec ceux qui peuvent les conseiller ou les accompagner. Pour certains on a des doutes sur les projets car ils n’ont pas fait d’étude de marché. Il ne s’agit pas de les décourager ou de les dissuader, mais de sécuriser leur projet pour avoir le moins de situations d’échec possible. On est là pour ouvrir l’esprit, pas pour obliger ou interdire ».

----Webtools
Dans sa page consacrée aux entreprises, le site Internet de Pôle Emploi compte des outils leur permettant notamment de savoir combien cela coûte d’embaucher quelqu’un et à quelles aides financières elles peuvent prétendre.----- Et après ?
Pour ceux qui franchiront le cap, le Pôle Emploi de Brioude se propose d’assurer le « service après vente ». « Quand on est salarié dans une entreprise, on est facilement intégré, on a des collègues », a poursuivi Hervé Pichon. « A contrario, quand on crée sa propre entreprise, on se sent parfois un peu seul ».
D’où l’idée de créer un réseau de jeunes entrepreneurs et de faire intervenir des personnes à même de les aider sur différents thèmes, comme par exemple l’utilisation des réseaux sociaux. « En proposant ce suivi, on va un peu au-delà de nos missions », a conclu Hervé Pichon. « Mais les créateurs d’entreprises vont aussi créer de l’emploi et passer par nous pour recruter. Ainsi la boucle est bouclée ».

I.A.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire