Covid : un cluster critique parti d'une soirée à St-Paulien

mar 08/09/2020 - 12:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:07

Une rumeur, c’est comme une boule de neige. Ça peut vite grossir et former une avalanche. Un bruit circule sur le fait qu’une classe du lycée publique Simone Weil du Puy-en-Velay serait en arrêt forcé suite à un ou des cas de covid. D’après la direction, c’est tout à fait faux.
« Non, il n’y a ni aucune classe en quatorzaine, ni aucun niveau !,
insiste la proviseur du lycée en question. Aucun élève qui a fait sa rentrée n’est, pour l’instant, touché. Je ne dis pas que ça n’arrivera pas à un moment donné comme cela peut se passer dans n’importe quel autre établissement, mais actuellement, ce n’est pas absolument pas le cas ».

Des élèves en quatorzaine à domicile
La proviseur admet tout de même que quelques élèves malades ou suspectés de l’être n’ont toujours pas fait leur rentrée. « Certains sont effectivement en quarantaine mais chez eux, précise-t-elle. Ils ne sont pas passés par le lycée entre temps. Pour la plupart, ils devraient intégrer l’établissement aux alentours du 16 septembre si tous les tests sont bons. »
Selon la proviseur, les élèves reclus à domicile ont été infectés suite à une grosse soirée entre étudiants qui s’est déroulée avant la rentrée des classes à Saint-Paulien. Mais la mairie de la commune en question nous a certifié qu'aucune fête d'importance n'a été organisée au mois d'août.

> Lire aussi : L'assouplissement des recommandations d'usage des masques lavables par l'Académie de médecine (07/09/2020)

La grosse bringue mentionnée par le lycée ne serait en fait qu’une modeste soirée entre potes
Zoomdici a été contacté par la maman d’une adolescente présente à cette fameuse soirée organisée le vendredi 28 août : « Moins d’une vingtaine de personnes était là, des copains de 17 à 19 ans. Parmi eux, un devait avoir le Covid sans le savoir. Au final, ce sont neuf jeunes qui ont été contaminés. » Lorsque l’un d’entre eux a contracté les symptômes du Covid, l’Agence régionale de santé a établi une liste des personnes contacts. Il semblerait que ce cluster soit donc celui considéré comme à criticité modérée ou élevée par l'ARS au Puy-en-Velay. Pour l’instant, en plus de 6 personnes contaminées à la soirée privée, 9 personnes contacts sont positives, 15 sont négatives, 106 sont en attente de résultats.

----L'une des jeunes filles présentes à cette fête fait partie du club du Saint-Germain Blavozy Handball. L'équipe féminine des moins de 18 ans est donc en quatorzaine.-----« J’ai fait ma rentrée des classes sans savoir que je pouvais être contaminé »
« Nous étions peu nombreux, 16 exactement, témoigne un participant à la soirée. C’était en majorité des gens de la commune. Il y avait aussi des élèves de Simone Weil et de Saint-Régis. Moi, je n’ai été contacté par l’ARS (Agence Régionale de Santé, Ndlr) que le samedi 5 septembre. J’ai donc bien fait ma rentrée des classes à Simone Weil sans savoir que je pouvais être contaminé. L’ARS m’a demandé à mon tour de dire qui j’avais rencontré sans masque et avec qui je n’avais pas forcément respecté les distanciations physiques. Depuis, je suis confiné chez moi sans vraiment de symptômes. Mon test est prévu demain. En fonction des résultats, je devrai alors respecter un certain laps de temps confiné encore à domicile même s'ils se révèlent négatifs".

Nicolas Defay et Annabel Walker

#Coronavirus. Que faire si j'ai des symptômes ou encore si, comme le Premier ministre @JeanCASTEX, j'ai été en contact avec une personne testée positive ?

> Les réponses avec @francebleu : https://t.co/szjtYK4EtE pic.twitter.com/9ypPoUyECM

— Visactu (@visactu) September 8, 2020

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire