Covid en Haute-Loire: la lente décrue

Par T.Ch dim 23/05/2021 - 19:45 , Mise à jour le 23/05/2021 à 19:45

On comptabilise un 249ème décès dû au Covid à l’hôpital ce week-end malgré des données statistiques encourageantes selon le rapport de l'ARS AuRA sur la semaine 19 paru ce jeudi 20 mai 2021.

Si partout en France les indicateurs COVID sont à la baisse depuis quelques jours, pour la Haute-Loire qui était parmi les départements les plus impactés, la tendance est aussi à une amélioration, mais certains des indicateurs ne sont pas encore au vert.
Les données de santé publique France viennent d’être corrigées ces derniers jours car elles comptabilisaient en double certaines remontées de chiffres.
De par ce fait, plusieurs départements ont vu leur taux d’incidence baisser considérablement et passer au vert. C'est le cas du Cantal dans notre région.
 

Une amélioration de la situation statistique en haute-Loire

Au contraire de notre voisin de l'Ouest, la Haute-Loire qui connaît une décrue constante de son taux d’incidence n’est pas encore tirée d’affaire en particulier sur des indicateurs comme ceux des décès et des hospitalisations en réanimation alors que les cas les plus graves du côté de Brioude et de Monistrol sur Loire sont hospitalisés dans les départements voisins.
Il n’empêche, sur la période des quinze derniers  jours, le taux d’incidence est passé de 262,7 le 4 mai, il a chuté à 162,2 le 14 mai et se situe à 143,2 pour le dernier relevé disponible. Cela correspond selon le site covidtracker.fr à une baisse de 30% environ. Cette baisse statistique se confirme donc sur la durée.
Rappelons que le taux d’alerte est situé à 50 cas pour 100 000. Le Cantal se situe dans le même temps à 50,4.

Les indicateurs qui posent problèmes

Le premier indicateur qui inquiète est celui du taux d'occupation des lits de réanimation. Depuis plus d’une semaine le nombre de personnes suivies ne baisse pas et est stable autour du chiffre de sept avec pourtant des sorties constatées mais donc aussi des entrées de nouveaux malades, une personne le 16 mai et 1 encore le 22 mai.

Le ratio entrées-sorties est cependant favorable sur les sept derniers jours.

Celui du nombre de personnes hospitalisées pour Covid. Elles étaient 75 le 12 mai et elles sont encore 66 ce week-end. Il y a donc une baisse constante mais très lente du nombre de malades hospitalisés.

Le taux d'hospitalisation montre une très lente décrue depuis le pic de la deuxième vague Photo par covidtracker.fr

Le taux de positivité dans le département de la Haute-Loire reste parmi les plus élevés de France avec 5.3% de positivité sur les 7538 tests réalisés. Ce nombre est en baisse par rapport au nombre de tests réalisés la semaine précédente (-1337) qui elle avait connu une forte hausse du nombre de tests réalisés (+2600). 

Parmi les tests, le variant britannique est de loin le plus souvent relevé.

Enfin l’indicateur des décès n’est pas très bon non plus. Si depuis de nombreuses semaines les hôpitaux de Haute-Loire n’avait pas été endeuillés, le chiffre de 250 décès hospitaliers pourrait être atteint durant ce week-end, un 249ème décès ayant été relevé par santé publique France le samedi 22 mai 2021.

249 Décès à l'hôpital Photo par Santé publique france

Un taux de vaccination qui stagne désormais

Dans le même temps, le nombre de vaccination est de 35.48% de personnes ayant reçu une dose de vaccin, quand il est supérieur à 40% dans  le Cantal et même à 42% dans l’Allier. 

La Loire et l'Ardèche ont aussi un taux de vaccination légèrement supérieur à celui de la Haute-Loire qui était pourtant dans le peloton de tête à la fin du mois d’Avril.

Ces données statistiques brutes qui peuvent toujours laisser certains sceptiques si l’on en juge par les commentaires sont pourtant confirmées par le résumé fait par l’ARS AuRA publié le jeudi 20 mai qui écrit 

“En semaine 19 (du 10 au 16 mai 2021) en Auvergne-Rhône-Alpes, l’ensemble des indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 poursuit sa diminution. Le niveau de circulation virale continue de baisser mais de façon moins marquée”.

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire