Course du 1er mai : 1 500 dossards et pas un de plus

jeu 04/02/2016 - 17:25 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

Il n'y aura peut-être pas de la place pour tout le monde. L'an dernier, 1 350 sportifs ont participé à la fameuse course du 1er mai du Puy-en-Velay. Mais certaines personnes, parfois venues de loin, ont dû être refusées le jour J. Alors, même si les organisateurs ont prévu 1 500 dossards pour cette 34ème édition, mieux vaut s'inscrire à l'avance. C'est désormais possible également sur Zoomdici.fr avec un accès direct depuis la page d'accueil ou en cliquant ici. Le formulaire en ligne vous permet même, si vous le souhaitez, de joindre votre certificat médical (préalablement scanné) afin de ne pas vous embarrasser avec une feuille de papier le jour de la course.
A un peu plus de deux semaines de l'échéance, nous faisons le point sur l'organisation avec André Chouvet, le responsable de la course.

Comment se profile la participation ?

Vous avez annoncé la présence d'Emmanuel Mutai, détenteur de la 2ème meilleure performance de tous les temps sur marathon. A part lui, quel plateau de coureurs d'élite avez-vous prévu, notamment des internationaux ? Et quid des Européens ?

Avec le nouveau parcours, pourrait-on voir le record au chrono de la course battu (42'43" réalisé en 2001 par le Kenyan Paul Kosgei) ?

Vous aurez donc six nationalités différentes, avec des performances de niveau international, le parcours est passé de trois à deux tours de ville, vous pouvez compter sur plus d'un millier de participants... Vous remplissez maintenant tous les critères pour décrocher le label international que vous comptez demander pour juillet prochain. De quels atouts peut s'enorgueillir les 15km du Puy ?

Combien de bénévoles mobilisez-vous le jour J ?

Annabel Walker et Maxime Pitavy

Zoom sur le nouveau tracé des 15km du Puy
Les dernières mesures ont été prises le 4 février dernier et le parcours définitif a été ajusté, grâce au concours de deux officiers techniques nationaux. Mais comment mesure-t-on avec précision le tracé ?

Comme nous l'avions déjà annoncé à l'automne dernier, la mythique course des 15 km va changer de tracé. Les coureurs effectueront désormais deux tours, contre trois précédemment.
Le parcours était en place depuis 1993. Avec ce changement, l'organisation pourra prétendre au label international dès le mois de juillet 2016.

Jusqu'au Val-vert pour la 34ème édition
Le départ de la course du 1er mai sera toujours donné en bas de la place du Breuil. Le début du parcours est inchangé : boulevard Saint-Louis, Carnot, rocade d'Aiguilhe, chemin Sainte-Catherine, faubourg Saint-Jean, Maréchal Fayolle et place Michelet.
Mais cette année, les sportifs prendront ensuite la direction du Val-Vert. Finalement, la course empruntera les rues Centrale, Chas, Couderette, le rond-point de Géant, l'avenue Charles Massot puis l'avenue de Vals avant un retour place Michelet.

Les petits ajustements
Les dernières mesures de la course effectuées ce jeudi matin ont conduit les organisateurs à ajuster des petites modifications : lors du second tour, les participants seront invités à faire un U en empruntant la rue Simone Weil, puis la rue André Soulier, puis la rue Antoine Martin pour finalement tourner à droite dans la rue Alexandre Clair.
Pour arriver précisément à 15 kilomètres, suite aux recommandations des deux officiers techniques nationaux, les organisateurs ont reculé le départ d'une vingtaine de mètres : il se fera à hauteur de l'horloge vers l'arrêt Tudip de Michelet. Quant à l'arrivée, après avoir remonté le Breuil, les coureurs tourneront à gauche puis entreront au niveau de la barrière de parking pour une dernière ligne droite menant en face du tribunal.

>> Découvrez ci-dessous notre reportage vidéo : 

Reconnaissance internationale en vue
"On avait tous les critères sauf les deux tours !". L'événement compte plus de 1 000 participants avec au moins six nationalités représentées et des performances de niveau international. C'est tout ce qu'il faut à une course en deux tours pour obtenir le label international.
"On fera une demande pour juillet 2016", précise André Chouvet. Ce fameux label pourrait être accordé à la course dès son édition 2017. "On sera au même niveau de reconnaissance que le marathon de Paris", explique le président. Pour autant, l'organisation ne s'attend pas à un pic de fréquentation. Cette reconnaissance serait une belle récompense pour toute l'organisation des 15 km du Puy-en-Velay. "On arrive à faire des choses avec des petits moyens", conclut le président.

>> Rappelons enfin que les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes.

Maxime Pitavy 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire