Cour d'assises : deux meurtres et des viols sur mineurs

lun 23/05/2016 - 13:37 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Dans quelques heures ce lundi 23 mai, une nouvelle session d’assises s’ouvrira au Palais de justice du Puy-en-Velay pour une durée de deux semaines. Trois affaires sont inscrites au rôle dont deux qui se sont déroulées en Haute-Loire.
La tête coincée dans le lit
C'était il y a presque trois ans jour pour jour. Lundi 20 mai 2013, le corps d’une femme de 59 ans était retrouvé sans vie au deuxième étage de la résidence « Les Cévennes », située au n°3 du boulevard Maréchal Joffre au Puy-en-Velay. Le compagnon de la victime, âgé de 57 ans au moment des faits, avait contacté les secours. Ces derniers avaient retrouvé la quinquagénaire avec la tête coincée entre le matelas et le sommier. Du sang avait coulé de son nez. Les éléments ont poussé les enquêteurs à soupçonner le compagnon. Le soir des faits, le couple était alcoolisé. Me Diez défendra l’accusé du 30 mai au 1er juin, Me Dursac et Me Olivier-Dovy assureront les voix des parties civiles.
Huis clos possible
Un homme doit répondre de viols entre 2000 et 2011 sur ses deux nièces mineures. Un huis clos est donc possible. L’affaire devait déjà être jugée en février, mais avait été reportée pour des raisons médicales. L’homme sera défendu par Me Clauzier. Les parties civiles seront représentées par Me Brancier-Jacquier. L'affaire ouvrira la session d'assises les 23, 24 et 25 mai.

Un meurtre et une tentative de meurtre clôtureront les assises les 2 et 3 juin. L’affaire s’est déroulée dans l’Allier, elle sera donc jugée en appel en présence de Me Gasnier et Me Catcel pour la défense, et de Me Sabatini et Me Portejoie pour les parties civiles.

Emma Jouve

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire