Coupe de Haute-Loire : le Puy dispose de Polignac et atteint les demi-finales

sam 09/05/2015 - 00:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:34

« On le savait, c’était du 50/50 aujourd’hui mais on est mal rentré dans le match, on était en retard sur quasiment tous les coups » constate, lucide, l’entraineur de Polignac, Thierry Bouquet.

Une première mi-temps bleue
Le début de match est en faveur du Puy, en maillot bleu. Les rouges de Polignac peinent à se trouver et l’essentiel du jeu se passe dans leur moitié de terrain. Pourtant, le capitaine au numéro 2 David Lourdin manque de peu de marquer contre le cours du jeu sur une frappe bien croisée mais qui effleurera seulement le poteau du gardien ponot Jean-Simon Chazottes.
Hélas pour Polignac, le Puy, plus réaliste sur ses phases offensives, concrétise quinze minutes de possession et ouvre la marque sur une superbe tête croisée de l’avant-centre Elian Tack.
Les rouges n’attaquent pas assez le ballon, le capitaine encourage son équipe à être plus agressive dans les duels.
La maitrise reste bleue et les joueurs du Puy Foot manqueront le cadre par deux fois, suffisant pour faire enrager le gardien polignacois Patrick Julien qui ordonne à ses défenseurs d’ « arrêter de regarder le jeu. »
Le match se ferme, l’action se déroule en milieu mais le Puy, une fois encore, est tout près d’élargir le score sur coup-franc. Bien tiré, le ballon atterrit dans les six mètres et alors qu’il semble pris à contre-pied sur une frappe détournée, le gardien rouge fait preuve d’une réactivité exemplaire pour dévier la balle en sortie et maintenir son équipe en course. Polignac manque d’égaliser dans les dernières minutes de la première mi-temps mais l’attaquant manque le coche alors que les bras s’étaient déjà levés sur la pelouse et dans le public.
1-0 à la pause.

Polignac hausse le jeu mais ne finalise pas
L’ASP se montre plus incisif en début de seconde, mais peine à concrétiser les rares avancées dans les six mètres adverses. Les attaquants réussissent à se mettre en position de tir mais tous finissent à côté.
« Des occasions comme ça, on n’en a pas dix par match » témoigne Raoul, un supporter chagriné. « Ils sont maladroits aujourd’hui. »
Sous un soleil timide, Polignac se procure l’essentiel des actions franches de la seconde mais faute d’aboutissement et pression des quarts, le match se tend à mesure que la fin approche. Le Puy gagne du temps à chaque arrêt de jeu, le numéro 5 rouge Jonathan  Pessemesse s’énerve sur le ponot Zakarian El Hamri pour une énième relance qui retarde le jeu. Les deux s’agitent avant d’être expulsés dans les ultimes secondes par l’arbitre du match, Robert Raphael.
Score final : 1-0 pour le Puy.

« On s’est fait peur jusqu’à la fin »
L’entraineur de la réserve du Puy, Mickael Juban, est satisfait de ses joueurs : « On a fait une bonne première, il aurait fallu faire le break après le premier but pour éviter de se faire peur jusqu’à la fin, mais l’équipe, malgré sa jeunesse, a su gérer le jeu athlétique de Polignac. C’est du bon travail. »

Retrouvez le score des autres quarts ici

P.F.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire