Coupe de France : Le Puy y a cru

sam 15/11/2014 - 20:35 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

A dix minutes près, Le Puy Foot s'offrait l'hypothétique luxe de recevoir une équipe de Ligue 1 au stade Massot pour le huitième tour de Coupe de France. Ce samedi 15 octobre, opposés à Marseille Consolat dans le cadre du septième tour de la compétition, les locaux y ont cru avant de voir leurs espoirs s'évaporer en début de second période. Entre la 55 et la 65e minute de jeu, l'équipe à l'extérieur trouve par trois fois le fond des filets d'Haïdar al Shaibani, le gardien de but ponot. Malgré l'écart au score (1-3), les joueurs de Roland Vieira n'ont pas démérité.

Le Puy domine la première période
Par séquence, ils ont même été meilleurs que leurs adversaires du jour qui évoluent pourtant deux niveaux au-dessus. Dès l'entame de match, les Ponots sont tranchants et font honneur aux 1800 personnes qui se sont déplacées pour les encourager. Quelques minutes après le coup d'envoi, l'attaquant béninois du Puy Foot, Désiré Segbé, dribble le gardien et frappe dans une cage vide. Le tacle salvateur d'un défenseur marseillais empêche l'ouverture du score. Mais il ne fait que retarder l'échéance : à une vingtaine de minutes de la pause, Listner Pierre-Louis accélère sur le côté droit et centre fort devant le but pour Segbé. L'attaquant ajuste le portier d'un plat du pied et donne l'avantage à l'équipe de Haute-Loire (1-0). Dominateurs, les locaux repartent au vestiaire en étant devant.

Les Marseillais justifient leur rang
Mais cette avance n'est qu'éphémère. Deux petites minutes après le début de la seconde période, Roland Vieira, entraîneur du Puy, est exclu après avoir tapé d'énervement dans un ballon et heurté un joueur adverse. L'équipe des Bouches-du-Rhônes, qui est rentrée sur le terrain avec l'envie d'inverser la tendance, profite de ce moment de faiblesse pour faire mouche. En l'espace de quelques instants, le défenseur Jérémy Nicodème marque par deux fois et l'attaquant Anthony Arlaud y va aussi de sa réalisation (1-3). Les Ponots, incapables de contenir les assauts de leurs adversaires, sont sous le choc. Eux qui avaient été très bons jusque là se font surclasser en à peine dix minutes. Ils ne baissent pas les bras pour autant : jusqu'au coup de sifflet final, les locaux ne lâchent rien et se procurent au moins trois occasions franches. Mais la réussite n'est définitivement plus de leur côté.

Le Puy Foot est donc éliminé de cette Coupe de France et devra se reconcentrer très rapidement sur le championnat. Samedi 22 novembre prochain, c'est l'équipe de Dijon qui viendra fouler la pelouse du stade Massot pour la 9ème journée de CFA2.

A.L.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire