Coupe de France : le FC Vierzon, une équipe à la portée des Ponots en 16e de finale

Par EMa mar 10/01/2023 - 17:00 , Mise à jour le 10/01/2023 à 17:00

Après une victoire inattendue face à l'OGC Nice et suite au tirage au sort qui a au lieu ce dimanche 8 janvier, le Puy Foot jouera les 16es de finale de la Coupe de France face au FC Vierzon. Une équipe qui évolue en National 2, un niveau en dessous des Ponots. Place aux réactions...

Le Puy Foot a créé l’exploit samedi dernier en s’imposant contre l’OGC Nice (1-0), dans le cadre des 32es de finale de Coupe de France. Une performance que les Ciel et Blanc avaient déjà réalisée en 2021 face à Lorient (1-0).

« On a bien fêté cette victoire dans le vestiaire. […] Tous les joueurs ont contribué à cette victoire, le mérite revient à l’équipe », a réagi l’unique buteur face à Nice, l’attaquant ponot Mohamed Ben Fredj au micro de Zoomdici.

« On réalise l’exploit que l’on a fait de par les sollicitations médiatiques, le nombre de messages de félicitations que l’on reçoit. […] C’est une marche importante qu’on a franchie, car Nice, c’est l’ancien finaliste de la compétition et une équipe qui joue l’Europe cette année. En comparaison, Lorient en 2021, jouait le maintien, c’était un autre contexte. Donc, pour la suite de la compétition, on se donne le droit de rêver », a déclaré Roland Vieira, l’entraîneur du Puy Foot.

Mohamed Ben Fredj lors du 32e de finale de Coupe de France, samedi 7 janvier
Mohamed Ben Fredj lors du 32e de finale de Coupe de France, samedi 7 janvier Photo par Sébastien Ricou / Le Puy Foot 43

Le FC Vierzon, un tirage abordable ?

Suite au tirage au sort qui a au lieu ce dimanche 8 janvier, le Puy Foot affrontera en 16es de finale de la Coupe de France : le FC Vierzon. Une équipe du Centre-Val de Loire et qui évolue en National 2, un niveau en dessous des hommes de Roland Vieira.

« On aurait préféré un adversaire plus fort. Ça nous aurait permis de continuer ou de finir sur quelque chose de bien. Maintenant, on sait qu'on joue une équipe inferieure et si on perd, ça laisse toujours un goût amer. On l'a connue contre Rumilly-Vallières (en 2021, 8e de finale de la compétition, défaite 4-0, ndlr). Mais je pense que c'est un très bon match à jouer et à nous de tout faire pour ne pas sortir déçus », a réagi le coach ponot après ce tirage qui semble plus « favorable » que le tour précédent. Le technicien rappelle tout de même que dans ce genre de compétition, il n’y a pas d’adversaire facile :

« On sera dans le rôle de Nice (favori, ndlr), même si l’écart de niveau n’est pas aussi important. On sera dans une autre approche et c’est tout le charme de la Coupe de France. On fera tout pour être rigoureux. Il n’y a pas de match facile. Il ne faut pas oublier que face à Thiers (8e tour de la compétition, 3-2 pour le Puy Foot avec un but à la 90+4), on est passé à la dernière seconde du match contre une équipe de Régional 1. Tous les matchs sont compliqués. »

L’attaquant prêté par l’AJ Auxerre, Mohamed Ben Fredj s’est aussi exprimé sur le prochain adversaire de la compétition : « En Coupe de France, il n’y a jamais de match facile. Je pars du principe que si l’état d’esprit est bon, on peut aller loin. Après, s’il y a une différence de niveau sur le terrain, ça va peut-être se voir au bout d’un moment, mais sur les matches de Coupe, on sait que toutes les équipes peuvent se valoir »

La rencontre aura lieu le dimanche 22 janvier prochain au Stade Massot, à 18h30.

À noter que l'entraîneur suisse de l’OGC Nice Lucien Favre a été évincé ce lundi 9 janvier suite à cette élimination en Coupe de France.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire