COP21 au Puy, la réaction face à l’interdiction du rassemblement prévu.

dim 29/11/2015 - 19:07 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

Avec leurs chaussures, ils ont formé un signe de croix pour symboliser le cercueil de la liberté d'expression. Le collectif des associations citoyennes a organisé ce dimanche 29 novembre 2015, une rencontre à la maison de la Citoyenneté du Puy en Velay, pour manifester contre l'entrave à la liberté d'expression que représente l’interdiction de rassemblement et de marche sur l'espace public à l'occasion de la COP21.

Un arrêté préfectoral tardif
En effet, la décision de la préfecture d’interdire tout rassemblement autre que pour les attentats a été publiée le jeudi 25 novembre, alors qu’à l’initiative du collectif  REN et  SOS Loire Vivante, un rendez-vous avait été donné ce dimanche à 10h devant la préfecture au Puy en Velay, pour demander à nos dirigeants des actes et des mesures contraignantes pour enrayer le changement climatique.

Une réaction limitée
« Il ne nous restait plus que la possibilité d’organiser sur un espace privé, une réunion de protestation contre cette atteinte à la liberté d’expression, tout en sachant que le peu de temps que nous avions pour diffuser l’information aurait un impact sur la mobilisation des participants », déclare Jean-Jacques Orfeuvre, président du REN (Réseau Ecologie Nature).
Les militants présents ont tenu à poser symboliquement bâillonnés et pieds nus devant leurs chaussures pour manifester leur mécontentement face à l’interdiction de s’exprimer et de défiler librement.

N.S

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire