Conseil d'agglo : la forêt de Sembadel et la trésorie de Vorey défendues

jeu 09/02/2017 - 23:40 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

95 conseillers, soit autant de paires d'oreilles. La nouvelle agglomération du Puy, présidée par Michel Joubert, constitue une formidable tribune pour les élus. Les maires de Sembadel et de Vorey ont été applaudis, jeudi soir, par l'ensemble du conseil après avoir défendu leur commune.
Sembadel : le maire vent debout contre la déforestation
Le radar météorologique de Météo France, installé à Sembadel, ne fonctionne pas à cause d'une présence forestière trop dense. L'Etat a déjà demandé des coupes, et prévoit de raser 45 hectares supplémentaires. "C'est une forêt de sapins. Une plantation ancestrale qui fonctionne en autorégénération", avertit Roland Gobet, maire de Sembadel, devant les autres conseillers. "Ce qui arrive à Sembadel peut arriver dans votre commune. L'Etat se permet de réaliser ces actes parce qu'il a fait des erreurs. Maintenant c'est à nous en tant qu'habitants de payer". Et de préciser "Nous ne sommes pas contre le radar, au contraire. Mais nous voulons proposer une alternative pour sauver la forêt." Applaudi, l'élu a transmis une pétition à ses collègues, qui "l'ont tous signée". 
A la rescousse de la trésorerie de Vorey
Laëtitia Cornu, maire de Lavoûte-sur-Loire, a pris la parole pour défendre le centre des finances publiques de Vorey, qui risque de perdre un employé. "A terme, c'est la trésorerie qui risque de fermer". Précisant que tous les élus de l'Emblavez s'opposent à cette suppression de poste, elle demande à l'agglomération "de délibérer contre". Une autre maire la soutient : "Après, c'est le désert dans nos communes", s'inquiète-t-elle. Depuis la fusion entre la direction des services fiscaux et la trésorerie générale en 2009, 60 emplois ont été supprimés en Haute-Loire (des baisses d'effectifs votées par les parlementaires pour l'ensemble des fonctionnaires). Le voeu a été adopté à l'unanimité, sous les applaudissements.
Au fil des dossiers
Parmi les 84 points à l'ordre du jour, ces dossiers ont été évoqués :
 
- 600 000€ pour l'exposition Picasso. Le budget prévisionnel de l'exposition "Picasso et la maternité", à l'Hôtel-Dieu du 10 juillet au 11 octobre 2017, a été voté. L'agglo du Puy participera à hauteur de 185 000€. "L'objectif est d'attirer un public au-delà de la Haute-Loire", explique Michel Joubert.

- Le chantier de l'entrée Est du Puy a été confié à trois entreprises locales. Près de 1,5 million d'euros doivent être déboursés pour élargir l'avenue des Belges, raccorder la voirie sur le futur doublement du pont de Bellevue, et aménager une voie verte entre le pôle intermodal et le rond-point dit "de Mr Bricolage".

- Les tarifs de l'eau restent inchangés.

- Les tarifs des piscines communautaires sont maintenus, mais devraient être harmonisés dans les mois à venir.

Clément L'hôte 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire