Concert-hommage à Frédérique Gros, organiste de la cathédrale

Par A.Wa sam 14/05/2022 - 10:30 , Mise à jour le 14/05/2022 à 10:30

Un concert-hommage à Frédérique Gros sera donné ce dimanche 15 mai 2022 à 17h à la cathédrale du Puy-en-Velay. Le maître de chapelle de la cathédrale et directeur du Centre de musique sacrée du Puy Julien Courtois retrace son parcours ici :

« Organiste titulaire de la cathédrale du Puy depuis le 1er novembre 2006, Frédérique Gros nous a quittés le 15 février dernier des suites d’une maladie pulmonaire. Ses obsèques ont été célébrées à la cathédrale du Puy le mardi 22 février 2022.

L’équipe musicale de la cathédrale du Puy souhaite lui rendre hommage lors d’un concert dimanche 15 mai 2022 à 17h à la cathédrale. Pour l’occasion, pièces d’orgue, airs solistes et chœurs alterneront dans la cathédrale où Frédérique a si souvent œuvré, que ce soit au concert ou lors des célébrations liturgiques.

Ce concert rassemblera plusieurs organistes dont François Clément et Nicolas Lemonnier qui jouent régulièrement l’orgue de la cathédrale, ainsi que Clément Dauby, jeune organiste originaire de Guéret, le chœur du Centre de musique sacrée et l’Ensemble Sine nomine dirigés par Julien Courtois et que Frédérique accompagnait si souvent, ainsi que Ségolène Bolard, professeur de chant de la Maîtrise de la cathédrale du Puy et qui fut sa collègue ses dernières années.

Fille d’une famille d’imprimeur de Craponne-sur-Arzon, Frédérique a étudié le piano en Conservatoire mais s’est très vite intéressée à l’orgue, décrochant ensuite des premiers Prix en orgue, formation musicale, musique de chambre, harmonie et contrepoint, 2 prix Sacem, un Prix de perfectionnement, le Diplôme d’Etat de professeur.

Curieuse par nature, éclectique par goût, sensible à différentes formes d’art, elle s’est produite régulièrement sur scène, organiste ou pianiste avec autant de plaisir, en soliste ou chambriste, accompagnant volontiers les chœurs ou au sein de formations orchestrales. Son répertoire s’étendait du baroque à la chanson contemporaine, de l’improvisation à la création d’accompagnements et des continuos aux transcriptions.

À la cathédrale du Puy, Frédérique Gros est d’abord arrivée un peu sur la pointe des pieds, avec deux autres co titulaires… puis elle a fait sa place, petit à petit, se retrouvant seule titulaire de la tribune au printemps 2015. Elle aimait particulièrement cet instrument dont l’esthétique de classique français ne correspondait pourtant pas à son répertoire de prédilection. Et de fait, elle arrivait à le faire sonner comme nul autre, que ce soit lors des messes ou des concerts, l’auditeur ne pouvait qu’être surpris et émerveillé par les sonorités presque insoupçonnées de cet instrument. Improvisatrice de talent, elle savait particulièrement donner à la liturgie sa dimension poétique et artistique.

Mais Frédérique avait plus d’une corde à son arc. Elle était également une accompagnatrice appréciée de nombreuses chorales, notamment de la Maîtrise de la cathédrale et du Centre de musique sacrée mais aussi d’Ars musica, de Sine nomine, de Cantus Sylva (St Didier / La Séauve) ainsi que de nombreux ensembles dans la région stéphanoise. Pédagogue, elle enseignait également à la Ricamarie, à Saint-Chamond et dans divers stages d’orgue.

Amoureuse des voyages, elle n’hésitait pas, dès que son emploi du temps le lui permettait, à filer découvrir quelque contrée plus ou moins lointaine.

Le programme de ce concert sera l’occasion pour les différents musiciens participants d’évoquer un souvenir, un moment ou une émotion musicale partagés avec Frédérique. »

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire