Cluster actif en Haute-Loire : l'ARS reste volontairement vague

lun 24/08/2020 - 08:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:07

Après Tence et Landos, un cluster est actuellement recensé après un rassemblement temporaire de personnes dans le département, sans précision sur la localisation exacte.
Suite à notre sollicitation sur ce nouveau foyer de contamination, l'Agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes a répondu de manière lapidaire : "Il s’agit d’un cluster à criticité limitée pour lequel le nombre de personnes contaminées est faible et autour duquel aucun risque de diffusion en inter familial ou au sein d'une collectivité n'a été identifié. Nous ne souhaitons pas communiquer sur ces situations à criticité limitée contrairement aux clusters identifiés avec un niveau de criticité modéré ou élevé."
Rappelons qu'un "cluster" est déclaré à partir de trois cas confirmés.

Aucune hospitalisation pendant sept semaines
Par ailleurs, un nouveau patient Covid a été admis en réanimation ce vendredi 21 août 2020 en Haute-Loire. C'est la première entrée à l'hôpital Emile Roux du Puy-en-Velay pour coronavirus depuis le 2 juillet. Nous avons questionné l'ARS sur son âge et ses éventuelles pathologies chroniques. Réponse : "Santé publique France ne peut donner cette information, en effet, en cas d’effectif trop limité, les données ne sont pas disponibles publiquement pour une question de secret statistique."

La préfecture appelle à la prudence face aux fêtes de famille ou entre amis : la semaine dernière, 14 personnes ont été contaminées ainsi dans le département.
Le masque est désormais obligatoire sur les marchés de 12 communes de Haute-Loire.

----La Haute-Loire fait toujours partie des zones les moins touchées de France.
Les départements en vigilance élevée sont : Bouches-du-Rhône, Guyane, Hérault, Loiret, Paris, Sarthe, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne.
La vigilance modérée concerne : Alpes-Maritimes, Alpes de Haute-Provence, Aube, Essonne, Gard, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Savoie, Hautes Pyrénées, Hauts-de Seine, Ille-et-Vilaine, Isère, Eure-et-Loir, Indre et Loire, Mayenne, Mayotte, Meurthe et Moselle, Nord, Oise, Pyrénées Atlantique, Réunion, Martinique, Guadeloupe et Saint Martin, Rhône, Seine et Marne, Tarn, Val d’Oise, Var, Vaucluse, Yvelines.-----Le taux d’incidence dépasse celui du printemps, et le taux de positivité s’en rapproche (visualiser les graphiques en sélectionnant la Haute-Loire sur la carte). Pour autant, la situation est à relativiser puisque le département reste classé vert.

Le nombre de décès, lui, reste établi à 18 depuis la mi-juin, et toujours aucun en établissements sociaux et médico-sociaux malgré 53 cas positifs au cours des derniers mois (30 parmi les résidents et 23 parmi les personnels).

> Télécharger le point épidémiologique de l'ARS Auvergne Rhône-Alpes du 20 août

Au plan national, le Gouvernement reporte la présentation du plan de relance de l'économie pour se consacrer à la rentrée. Le virus circule quatre fois plus parmi les moins de 40 ans désormais. Mais ces jeunes commencent à contaminer leurs aînés. Ce dimanche 23 août 2020, près de 5 000 personnes ont appris qu’elles avaient contracté le Covid-19. 

Annabel Walker

> Lire l'interview du ministre de la santé Olivier Véran dans le Journal du dimanche

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire