Claquettes, cornemuse et ambiance de pub à Vals ce dimanche

lun 15/12/2014 - 16:57 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

Pas le temps de s'ennuyer. Entre danse, chant et musique, la troupe irlandaise d'Avalon celtic dances sait mettre l'ambiance. Ce dimanche 14 décembre 2014, le centre culturel de Vals affichait pratiquement complet pour un spectacle idéal à voir en famille à l'approche de Noël. Et les musiciens et danseurs irlandais ne cachaient leur appréciation face à une salle captivée. C'est même en français, avec un accent charmant, que Sarah-Jane, la chanteuse, et Caroline, la joueuse de concertina (sorte de petit accordéon inspiré de l'harmonica), s'adressent au public tout au long de la représentation. « Dans le bus, Sarah-Jane et moi nous nous entraînons à parler français, notre livre pour apprendre c'est un livre de blagues sur les blondes et les brunes », s'amuse Caroline, la blonde, avec un clin d’œil à sa collègue brune, Sarah Jane.

  • Retrouvez ci-dessous notre reportage vidéo :

Défi de claquettes
A côté de Caroline, quatre autres musiciens pour une diversité d'instruments : guitare, banjo, cornemuse irlandaise et bodhràn, sorte de tambour qui se joue avec un bâtonnet. Un bodhràn qui fournit à l'un des danseurs l'opportunité de faire étale de son talent avec un défi de claquettes relevé haut la main.
Les airs que la troupe d'Avalon celtic dances joue sont des airs traditionnels irlandais. On les imagine bien joués dans des pubs dans une ambiance de fête, chacun une pinte de bière à la main. Mais, nous sommes prévenus, « les paroles ne veulent souvent rien dire ! » Alors ne cherchez pas le sens, c'est la musique et l'allant qui comptent. D'ailleurs chacun est invité à lancer des petits cris du type « Yihii ! » quand il ou elle se sent emporté(e) par la musique endiablée... Mais le public valladier n'est pas rodé à ce genre de joutes. Un public qui restera donc sage, mais qui, au sortir du spectacle, ne tarira pas d'éloges sur les artistes irlandais.

> Ecoutez Chantal de Lavoûte-sur-Loire, Nadine du Puy-en-Velay, Daniel d'Allègre, Nolwenn et Bernadette de Sanssac l'église, Maurice de Coubon et Dominique d'Arlanc (Puy-de-Dôme).


Annabel Walker

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire