Cherchez vous à la Vogue 2022

Par Nicolas Defay sam 22/10/2022 - 17:00 , Mise à jour le 22/10/2022 à 17:00

Un article qui fait du bien, plein de joie et d’insouciance ? Chiche ! Dans ce « papier » presque 100 % photo, peut-être apparaîtrez-vous dans l’une d’elles, prises au hasard des sourires et des moments, entre les rires, les hurlements et les odeurs sucrées des croustillons hollandais.

Pénurie des produits. Hausse des prix. Rentrée sur fond de « manifs » à répétition. Grèves. Plus de carburant. Plus de moutarde. Plus d’eau potable. C’est vrai tout ça. Des milliers d’ampoules allumées à la vogue. Des crêpières qui tournent des heures à côté des rotors de barbe à papa. Des vérins qui s’activent des centaines de fois pour faire monter haut dans le ciel de lourdes structures en métal. C’est vrai aussi.

Mais il y a aussi les sourires des jeunes et des vieux, les regards en l’air et les yeux brillants, les pommettes rouges d’avoir trop ri ou trop hurlé, les bouches sucrées par les beignets et les dents collées par les guimauves. Il y a ce papa qui encourage son fils pour exploser ces satanés ballons. Et cette maman qui prend des milliers de photos de sa princesse au volant d’une citrouille.

Il y a des moments sombres. Il y a des moments clairs. Cet article n'est qu'un tout petit point blanc au milieu du marasme dans lequel nous sommes tous plongés et qui va durer surement des années. Mais parfois ça fait du bien, pendant un bref et fragile instant, de s’immerger dans ce genre de tout petit point blanc.

La vogue attire toutes les générations pendant ses 4 semaines de présence au Breuil. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

ru

sam 22/10/2022 - 17:57

Effectivement ... un bon bol de "ça fait du bien" . Merci pour ce point blanc