Chadrac : retour d'un grand nom du cirque

dim 05/04/2015 - 23:53 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Créée en 1992 en hommage au patriarche et fondateur Joseph Bouglione, la troupe se compose de la 6ème couche générationnelle de la famille, ainsi que d’artistes bulgares, roumains et italiens. Une vie de cirque, burlesque et vagabonde pour le plaisir des jeunes et des moins jeunes qui auront pu savourer deux heures de spectacle.

Tigres et chatons
André-Jospeh Bouglione prend immédiatement les commandes du show. Canne à la main, il patiente sereinement que les grands fauves fassent leur entrée sous les regards fascinés des enfants. La démonstration commence, les tigres abandonnent leurs mouvements au seul contrôle du dompteur. D’un geste précis, d’un timbre de voix, il coordonne le déplacement des félins, les faisant s’allonger, s’asseoir ou sauter à travers un cerceau. Le public en redemande.

Vient alors Alexandre, le clown jongleur au costume parsemé de gros boutons colorés. Immédiatement, le contact se fait avec les plus jeunes et ces derniers prennent avec plaisir la défense de l’amuseur face au diktat du personnage joué par André-Joseph, refusant au clown de partager un moment musical avec son public.  Leurs chamaillades constitueront le fil rouge d’une bonne partie du spectacle, et un moment de mise à contribution du public, toujours enclin à se laisser berner par un tour de magie des deux acolytes. Le petit Laslo témoigne, ce qu’il a préféré, c’est « quand les deux se bataillent » !

Viendront par la suite les inévitables jongleries, simples ou enflammées ; seul ou à plusieurs, un court numéro avec des chatons funambules, et même un chat chevauchant un poney au galop, l’inverse étant difficile…! Deux percherons, les plus gros chevaux du monde (près d’une tonne sur la balance) étaient présents avec deux acrobates sur leur dos. Les plus curieux ont pu les monter un court moment contre une participation financière.

Les cirques ne sont plus les bienvenus au Puy
Alors que la municipalité du Puy se refuse à accepter l’implantation temporaire des chapiteaux dans la ville, Régis Bouquet, qui fait l’intermédiaire entre cirques et municipalités, se bat pour continuer à promouvoir les arts du cirque dans l’agglomération vellave. Il annonce entre autre la venue prochaine (début mai) d’une jeune compagnie à Vals, La Piste d’Or, et d’un cabaret d’ici la fin d’année 2015.

Concert annulé
Le chapiteau devait voir se produire Mikelangelo Loconte ce dimanche soir, mais une faible vente des billets a contraint l’organisation à annuler la représentation de celui qui avait triomphé avec Mozart l’opéra Rock.

P.F.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire