Tous

Blavozy

Cette année, rendez-vous au gymnase de la Plaine pour supporter les sirènes du SGBH

lun 29/09/2014 - 12:39 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Une nouvelle année sportive, c’est des week-ends chargés en matchs. Mais comment choisir quelle équipe supporter ?
Zoomdici a contacté cinq entraîneurs des sports collectifs majeurs de Haute-Loire et leur a demandé de vous aider à faire votre choix.
Entre hand, basket, foot, volley et rugby, nous n’aurez plus d’excuse pour ne pas sortir banderoles, écharpes et cornes de brume !

Pour le second volet de la série, nous avons rencontré Laurent Seeger, entraîneur de l'équipe féminine de N3 du St-Germain-Blavozy Handball. Entretien.

  • Quel est votre ressenti sur l'évolution du club au cours de ces deux-trois dernières années, à la fois sur le plan sportif et sur le plan structurel ?

Le club sort d'une période houleuse. Il a tenté de rivaliser avec de très grandes structures, en jouant sur une exacerbation des règles de compétition pour tenter d'atteindre des objectifs sportifs très élevés. De plus, l'équipe dirigeante s'est renouvelée plusieurs fois au cours de la même saison ! Pas au mieux pour stabiliser la situation...
Aujourd'hui, le club revient aux fondamentaux : le handball doit être un sport avant tout ! Chacun pourra exercer le niveau de son choix en fonction de l'investissement qu'il veut donner (National, Régional, Départemental). Dans le secteur masculin, les effectifs sont plus restreints malheureusement... Avis aux amateurs !
Au niveau de la structure, le club possédait plusieurs professionnels, mais les descentes sportives successives n'ont pas permis de pérenniser les postes. Le club doit alors à nouveau revenir a ses fondamentaux : à savoir réinvestir les bénévoles volontaires dans la direction d'équipes, ainsi que dans la direction du club.

  • Quel est donc l'objectif précis pour cette saison ?

La saison dernière s'est soldée sur une relégation et plusieurs filles sont parties pour jouer à un meilleur niveau. Le groupe a pas mal été modifié et l'objectif est d'assurer le maintien le plus rapidement possible et d'accrocher le plus d'équipe possible à domicile.

  • Vous êtes donc dans la poule 8 (poule Sud-est) en championnat de N3 (5ème division). Comment jugez-vous son niveau ? Quels seront vos principaux adversaires cette année ?

Cette poule s'annonce homogène et de bon niveau. La principale difficulté va être la gestion des longs déplacements. La poule comporte trois équipes réserves dont celle de Nice qui évolue en D1. Généralement ces matchs sont l'occasion de voir évoluer de jeunes joueuses talentueuses en devenir. Ces 3 équipes réserves sont celles de Nice, Bouillargues et Plan de Cuques et leur réception devrait offrir un beau spectacle au gymnase de la Plaine.

  • Attardons nous sur votre effectif maintenant : quels secteurs ont été renforcés à l'intersaison ?

L'équipe a été renforcée par le retour d'anciennes joueuses de l'équipe qui ont évolué en National 1 il y a 3 saisons (Sophie Victoire, Aurélie Thomasson et Vitaline Seeger) et de Maëlane Chareyron qui monte de l'équipe de -18ans du club.

  • Au contraire, quels départs ont affecté votre collectif ?

Plusieurs joueuses formées au club ont quitté le collectif pour aller s'aguerrir à un niveau supérieur : Cyrielle Martin (Frontignan) Margot Archer et Sabina Karupovic (Clermont-Ferrand), mais aussi Mathilde Vial (centre de formation de Nimes) et Jumelle Okoko (arrêt). A noter la blessure de longue durée de Océane Bergon qui manquera la saison.

  • Est-ce que le reste du club bénéficie (ou est affecté) des résultats de l'équipe phare ?

----A la fin de la saison 2013/2014, le club disposait de 160 licenciés.-----Il est évident que tout est lié ! Mais ce n'est pas la seule raison. Nous faisons face à une baisse de nos effectifs car les filles adultes partent naturellement vers les grandes villes pour leurs études. Il devient donc difficile de maintenir des équipes réserves par nous mêmes. L'équipe réserve devient donc les -18 Championnat de France, d'où sont issues toutes les joueuses présentes dans l'équipe de National 3. En revanche, le club propose toujours des équipes départementales pour se faire plaisir, et également une équipe loisir féminines pour les occuper ou tout simplement pour les curieuses ! Le club veut avant tout que les équipes vivent bien en leur sein.

  • Quels sont les forces et faiblesses de votre équipe ? Dans quel domaine doit-elle progresser ?

L'équipe est très jeune, elle se compose de jeunes joueuses agées de 17 à 20 ans, avec seulement deux "anciennes". Il va falloir utiliser la fougue et l’énergie de leur jeune âge pour compenser le manque d'expérience.

  • Pourquoi venir voir votre équipe, votre sport, et pas un autre ?

----Pour ceux qui souhaitent s'inscrire, il faut prendre contact pour les catégories jeunes avec Jean-Marc Dienna au 06 20 78 17 35, pour les catégories adultes avec Hervé Gimbert au 06 50 37 20 00 ou par mail à secretariat@sgbhb.fr. Pour ceux qui veulent voir les matchs, l'entrée est fixée à 2 € au gymnase de la Plaine pour l'équipe sénior Nationale. Les autres catégories, y compris les -18 CF, sont gratuites.
>> Retrouvez ici le calendrier complet des féminines du St-Germain-Blavozy Handball en N3 pour cette saison 2014/2015.-----Spectacle, suspens et émotions sont toujours au rendez-vous.

  • Selon vous, quelles sont les valeurs du hand ?

Solidarité, engagement et convivialité.

  • Donnez-nous deux bonnes raisons de venir au stade cette année ?

Cette équipe est l'équipe de handball qui évolue au plus haut niveau (filles et garçons confondu) en Haute Loire. Mais surtout, cet hiver vous serez bien mieux au chaud dans un gymnase qu'au bord des pelouses enneigées !

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire