C'est officiel, François Hollande sera en Haute-Loire dimanche prochain

mar 10/06/2014 - 19:10 , Mise à jour le 10/06/2014 à 19:10

Mise à jour : Le site de l'Elysée vient de l'officialiser : François Hollande viendra en Haute-Loire dimanche prochain, comme c'est annoncé sur l'agenda présidentiel. En revanche, les détails de sa visite n'ont pas été communiqués car "nous ne disposons pas encore des éléments de programme", nous a-t-on répondu au service communication de l'Elysée.
Tous les détails devraient donc être dévoilés en milieu de semaine via un communiqué de presse adressé par l'Elysée à la préfecture, qui le transmettra ensuite aux rédactions locales.

 

Le Président de la République était attendu en Haute-Loire ce lundi 9 juin pour commémorer les 70 ans de la bataille du Mont-Mouchet. Son agenda trop chargé l'avait conduit à repousser sa venue, désormais attendue le dimanche 6 juillet prochain. "Une certitude", selon André Chapaveire, secrétaire départemental du PS.
L'information n'a pas été confirmée par l'Elysée : "c'est trop anticipé pour avoir une confirmation", nous a répondu le service presse, sachant que l'agenda présidentiel n'est rendu public que semaine après semaine.

Déjà de nombreuses visites annulées
Si le détail de la visite présidentiel n'est pas encore connu, il est évidemment tributaire de l'actualité nationale et internationale, qui peut toujours contraindre François Hollande à différer sa venue au dernier moment. Il a en effet été déjà maintes fois annoncé en Haute-Loire, notamment lors de la campagne présidentielle, mais n'est toujours pas venu.
Dernière annulation ce lundi 9 juin, où il devait commémorer les 70 ans de la bataille du Mont-Mouchet, haut lieu de la résistance altiligérienne. A la place, il était en Corrèze pour le 70ème anniversaire du massacre de Tulle. Sa venue a finalement été reportée et selon nos informations, c'est le dimanche 6 juillet qu'il devrait se rendre en Haute-Loire.

"Je suis bien sûr personnellement très satisfait"
"Le reste de la visite demeure à affiner", observe André Chapaveire, "en fonction de son emploi du temps, il pourrait y avoir un complément de sa visite dans le département". Se déclarant comme proche de François Hollande, il ne peut évidemment que se féliciter de cete visite présidentielle : "je suis bien sûr personnellement très satisfait, on avait souhaité qu'il vienne dès le printemps 2012 et on se réjouit de sa venue aujourd'hui. Et s'il peut faire plus que le Mont-Mouchet, on l'accueillera bien volontiers".

----Une boucle au Puy ?
Interrogé par téléphone sur une éventuelle venue du Président au Puy, le maire Laurent Wauquiez s'est contenté de répondre : "s'il est amené à venir au Puy, il sera accueilli de façon républicaine, c'est normal, mais personne ne m'a annoncé qu'il ferait une boucle par Le Puy et je ne crois pas que ce soit au programme. Après, s'il vient au Mont-Mouchet, je n'ai aucune obligation puisqu'il ne s'agit pas de ma circonscription".-----Deux ans après l'ancien Président
Le Président de la République devrait donc se rendre au Mont-Mouchet, à Auvers, dans l'arrondissement de Brioude (canton de Pinols). Le Président socialiste se déplacerait alors pour la première fois en Haute-Loire.
La dernière visite présidentielle en Haute-Loire, c'était il y a deux ans, lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, venu soutenir les ex-salariés Lejaby à l'occasion de la journée de la femme (lire et voir la vidéo). Il s'était également déplacé au Puy en mars 2011 où il avait prononcé un discours sur les racines chrétiennes de la France, un signe lancé par le chef de l'Etat de l'époque en direction de son électorat catholique, en vue de la présidentielle de 2012 (lire et voir la vidéo).

Des annonces non concrétisées par le passé
Si plusieurs sources nous ont confié la très probable venue de François Hollande en Haute-Loire début juillet, seul André Chapaveire l'a fait ouvertement. Fin 2012 (lire), il avait annoncé une vague de ministres pour 2013... et aucun n'était venu (lire).
La conjoncture et la météo étaient alors ses principaux arguments pour justifier ces absences. Face à ses contradictions, il demeurait toutefois confiant et prophétisait en septembre dernier déjà : "Il y a de grandes chances pour qu'on voit François Hollande en Haute-Loire en 2014". Pari réussi cette fois-ci ?

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire