C'est Noël avant l'heure pour l'association '''Soutenir Renaud au Népal'''

mer 07/12/2016 - 12:37 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Mercredi 23 novembre 2016, les membres du bureau et du CA de l'Association "soutenir Renaud au Népal" se sont réunis pour décider de l'avenir de cette association, de la pérennité du site internet, du bien fondé du maintien ou non de l'assurance contractée lors de la constitution de l' association et de l'utilisation qui sera faite des fonds encore disponibles sur le compte de cette association.
Cette association, a été créée le 11 novembre 2015 pour venir en aide à Renaud Meyssonnier, domicilié à Monistrol-sur-Loire et parti en mai 2015 à la découverte du monde. Il a été arrêté le 17 octobre 2015 et condamné à un an de prison au Népal. Les actions et la mobilisation de l'Association ont contribué à la libération anticipée de Renaud, après presque huit mois d'emprisonnement

----Les évolutions de l'association
Le site internet : il a été décidé de maintenir sa mise en ligne jusqu'à fin 2017. L' assurance : elle sera supprimée à la fin de l'année 2016, l'association n'envisageant plus de manifestations. L' association : elle sera dissoute lorsque tous les points seront réglés.-----Considérant qu'elle n'est "pas propriétaire de cet argent", l'association décide de le redistribuer
Le 23 novembre 2016, le solde s' élève à 7800 euros. L' Association considère qu'elle n'est "pas propriétaire de cet argent" mais qu'elle n'en est que le dépositaire puisqu'il correspond à des manifestations organisées pour Renaud par les membres de l' association, à des adhésions, à des dons de particuliers, d'associations qui ont mis en place des manifestations pour recueillir de l'argent reversé à l'association.
Les membres du bureau et du CA, forts du témoignage d'un certain nombre d'adhérents, ont longuement réfléchi à la façon d' utiliser au mieux cet argent, en tenant compte de critères affectifs ou plus objectifs mais toujours humanistes. Il été décidé, à l' unanimité, que la moitié de l'argent sera affectée à des actions en faveur du Népal et une autre moitié à d'autres actions essentiellement françaises.

Aides accordées pour des actions au Népal : 3800 euros  
* D'abord pour quatre associations d'origine française, très impliquées au Népal et travaillant en collaboration avec les népalais ont été retenues et recevront chacune 700 euros ; les responsables de ces associations sont intervenus personnellement auprès de Renaud et de ses parents et les ont beaucoup aidés
* Grandir au Népal, une ONG présidée par Jean-Pierre Frachon qui travaille pour améliorer les conditions éducatives des enfants népalais, les plus pauvres, de caste inférieure, en leur permettant de suivre une scolarité qui débouchera sur une orientation professionnelle
* Les enfants de Kavresthali, une association venant en aide aux jeunes népalais (notamment avec les uniformes scolaires) crée par Claire Butez
* Bring Thought To Action, une ONG fondée par David Padovani pour soutenir et accompagner les sinistrés après le tremblement de terre.
* Main Dans La Main Autour du Monde, une association humanitaire qui intervient sur le terrain afin d'identifier avec les populations leurs besoins prioritaires, d'élaborer ensemble un projet et de les accompagner jusqu'à l'autonomie. Au Népal, ils ont notamment construit un dispensaire et une maison familiale accueillant des enfants des rues et des orphelins

Une action pour libérer un autre détenu au Népal
Renaud, présent lors de cette réunion, nous a déjà fait part du sort d'un détenu, rencontré dans la prison de Katmandou et lui aussi dans une situation critique incarcéré depuis plusieurs années pour un dépassement de visa. Nous avions évoqué cette situtation dans un précédent article. A l' issue de longues discussions, il est décidé que l' association aidera Renaud à se mobiliser pour recueillir les fonds nécessaires à la libération de ce prisonnier, via les réseaux sociaux, via Okpal (Okpal est opéré par la société qui édite le site de crowdfunding Ulule ).
L'association mettra à disposition de l'action menée par Renaud pour faire libérer ce prisonnier la somme de 1 000 euros, qui servira de levier ou de tremplin à cette nouvelle action qui se situe dans la continuité. Il lui faudra trouver, via le financement participatif, 2 700 euros supplémentaires. Si cette action n'aboutit pas, les 1 000 euros resteront sur le compte de l'association qui décidera alors de son affectation

----Liste des membres du bureau et du CA, présents ou excusés lors de la réunion : René Meyssonnier, Président, Morgan Berland- Ingrao, trésorière, Fanny Pradier vice-Présidente, Nadine Meyssonnier, Secrétaire, Marta Perrier, Sandrine Guidi, Catherine et Jean Noël Manet, Géraldine Baron, Myriam et Philippe Prost, Serge et Laure Heute, Lucien Soyere, secrétaire adjoint et Michèle Hautin.-----Aides accordées pour des actions en France : 3990 euros, à raison de 665 euros par association
* Soutien de cas "particuliers" :
- aide à une enfant stéphanoise, Marie, âgée de 3 ans, atteinte de la maladie de Marfan. C'est une maladie génétique rare qui a des conséquences sur les tissus conjonctifs qui deviennent hyperlaxes... beaucoup de problèmes cardiaques (dilatation de l'aorte), des problèmes orthopédiques, port d'un corset jour et nuit, des soucis ophtalmologiques avec risque de cécité. Des interventions chirurgicales sont prévues dans tous ces domaines... mais on ne sait pas quand... mais ce sera dans l'enfance.
- aide à l' association SARIRA, association yssingelaise, créée le jeudi 7 juillet 2016, pour améliorer l'accueil d' une famille originaire du Kosovo  
* Soutien de causes plus larges
- Don à l'association "la Fée des Bulles", une association créée par des médecins et des artistes professionnels qui aident l'enfant et sa famille à mieux vivre l’'hospitalisation en hématologie et en cancérologie à Saint Etienne et à Lyon  
- Don à l'APPEL, association connue via le trail du 15 août au Mézenc, qui a pour but d'améliorer le quotidien des enfants hospitalisés dans les services d'hématologie, d'oncologie à Lyon et à Saint Etienne. L'’APPEL est animée par une équipe de bénévoles, ne poursuit aucun but lucratif et consacre ses ressources aux objectifs qu’elle se fixe
- Don à ALIS, Association pour le logement et l'insertion sociale à Brioude. Une association engagée depuis de nombreuses années dans la lutte contre les violences conjugales. L’'association gère des logements sécurisés accueillant en toute quiétude les victimes et leurs enfants, elle anime le Réseau Brivadois de Lutte contre les Violences Conjugales et elle assure "l' Horizon", service destiné spécifiquement et uniquement à l’'accueil et à l’'accompagnement des victimes de violences conjugales.
* Aide à une association française, d' envergure internationale : Handicap International. C'est une organisation de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes œuvrant aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables, elle agit et témoigne, pour répondre à leurs besoins essentiels, pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux.

"Je repartirai en voyage quand j'aurai fini d'écrire"
Renaud Meyssonnier, présent lui aussi car invité par l'association, témoigne de son parcours depuis sa libération et son retour en Haute Loire : "depuis Septembre, je suis plongé dans l'écriture de ces sept mois de mésaventures au Népal et de soutien en France. Je reprends le journal que j'avais écrit en prison et le documente avec les coupures de journaux, le site de l'association, les milliers de mails échangés durant cette période...
En écrivant cette histoire, je mesure encore mieux l'importance de la mobilisation dont ma famille et moi avons bénéficié. Cette écriture est un travail de résilience, de libération, je ne pardonne pas mais je n'ai pas non plus de rancune : je cherche à comprendre. Je repartirai en voyage quand j'aurai fini d'écrire", conclut-il.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire