Ces élus qui descendent le nouveau toboggan de Saint-Paulien

mer 14/02/2018 - 00:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

« Ça, ça veut dire ferme ta g...», s'emporte Michel Forestier, élu de Saint-Germain-Laprade, « mais ça n'a rien à voir avec ce que j'ai dit. Je parle de toboggan et on me parle de zone industrielle...»
----Quelles nouveautés à la piscine de Saint-Paulien ?
Pour les enfants (de 4 ans à 10/12 ans) : un « splash-pad » doit être installé sur une dalle spécifique, créant un espace dédié et protégé pour les plus petits. Plusieurs jeux d'eau interactifs y seront installés.

Pour les plus grands, amateurs de sensations fortes, un toboggan de type Niagara « procurant plus de sensations dans la descente », sera installé. Il s'adressera à un public d'adolescents et d'adultes.-----
Ce qui n'a pas été du goût du conseiller municipal sangerminois, ce sont les arguments du maire de Bains Michel Décolin, pour couper net - sans succès - à ses récriminations ce mardi 13 février 2018 en conseil d'agglomération du Puy-en-Velay.
Il ajoutera d'ailleurs un peu plus tard : « on a l'impression selon Michel Décolin que c'est grâce à l'Agglo que Saint-Germain s'est développé. Mais ça, ça s'est fait il y a très longtemps.»
On l'aura compris, Michel Forestier a voulu dénoncer les crédits communautaires pour la piscine de Saint-Paulien et on lui a rappelé ceux octroyés à sa commune.

«Équipements laissés volontairement en l'état»
Avant d'être sèchement repris, ce dernier avait lancé : « J'aurais des scrupules à faire ce genre de choses : laisser les installations déficientes à l'Agglo. » Il précisera aussi : « nous, les équipements qu'on a transférés à l'Agglo, on avait fait les travaux avant, comme la crèche par exemple

Au départ, le conseiller municipal de Saint-Germain était d'ailleurs intervenu suite à la remarque de Maryse Pourrat, maire de Connangles : « je voudrais souligner la responsabilité de la commune de Saint-Paulien, qui a laissé les équipements volontairement en l’état », et qui a eu le don d’agiter les débats.

En cause, l'investissement présenté au vote du conseil communautaire concernant le bassin extérieur de la piscine ruessienne, « cet espace aquatique d’été est un outil de promotion du territoire et de développement touristique et économique du bassin de vie de Saint-Paulien, a rappelé l'élu ponot Éric Raveyre, il est équipé de plusieurs animations dont un pentagliss et un grand toboggan.»


Demande de subvention à la Région
Arrive alors le détail qui a fait tiquer les élus cités plus haut : « ces deux équipements qui ont été un argument fort pour l’attractivité de la piscine arrivent maintenant en fin de capacité d’exploitation en raison de leur vétusté, observe Éric Raveyre, de plus, ils ne répondent plus aux contrôles réglementaires et obligatoires. Pour ces raisons, ces animations n’ont pu être mises en service que très partiellement au cours de l’été 2017. »

Il a été ensuite expliqué aux élus que l’Agglo du Puy allait solliciter des partenaires financiers et notamment le réseau de transport d’électricité (RTE). Celui-ci, dans le cadre du programme d’accompagnement de projets (PAP) « 2Loires », devrait intervenir à hauteur de 45.661,15€. Une demande de subvention devrait également être adressée à la Région.

Jacques Jamon

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire