Caravane des métiers : "De jeune à jeune, ils se comprennent bien"

Par Nathan Vacher ven 08/04/2022 - 06:14 , Mise à jour le 08/04/2022 à 06:14

Ce jeudi 7 avril, la Caravane des métiers poursuivait son chemin et a fait escale sur la place du Breuil au Puy-en-Velay. Neuf camions représentants neuf corps de métiers étaient présents pour faire découvrir aux étudiants les différentes possibilités d'avenir.

Il ne fallait pas craindre le froid et le vent ce jeudi 7 avril 2022, place du Breuil au Puy-en-Velay, pour s'intéresser aux différentes perspectives d'avenir proposées par les neuf camions de la Caravane des métiers. Parmi eux, on pouvait retrouver la représentation des métiers de l'agriculture, de l'industrie, de la Marine Nationale, de l'Armée de l'Air et de l'Espace, de l'Armée de Terre, des Transports et de la logistique, de la Plasturgie, de la finition et du BTP. L'Adjudant-chef Marel, conseiller recrutement au profit du CIRFA 42 (Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées) explique : "Le but de notre intervention est de présenter les différents métiers offerts par l'armée de terre ainsi que les différentes perspectives de carrière qu'offre notre armée. En principe, les jeunes se renseignent sur leur avenir professionnel, les différentes spécialités que proposeraient nos armées, les conditions pour y accéder comme l'âge minimum ou encore les épreuves à réaliser lors du parcours de sélection. Actuellement, sur la Haute-Loire, la fréquentation monte en puissance. On sent que les jeunes sont intéressés par ces métiers."

Nombreux étaient les élèves des différents établissements scolaires à venir rencontrer les professionnels présents pour la Caravane des métiers. Parmi eux, Loris, élève à Simone Weil, est venu car "le lycée le proposait, mais également pour découvrir certains métiers car on ne sait pas encore où aller. Le bus de l'orientation est intéressant, il y a beaucoup de formations proposées. J'ai ma préférence pour les pompiers." 

Photo par Nathan VACHER

Plus de vacances scolaires à 15 ans mais des revenus

Marie-Hélène Chapuis, du CFA de Bains en technologie-biologie, qui s'occupe également des CAP coiffure, était également présente sur l'événement. "Notre objectif est de promouvoir le métier, montrer la diversité de ce que l'on fait en pratique, voir aussi que les métiers de l'artisanat sont revalorisés en ce moment. Il y a également un intérêt à faire découvrir la passion de nos élèves et apprentis. Dans un premier temps, les jeunes viennent beaucoup nous demander si le métier est compliqué. On envoie donc nos apprentis leur répondre. De jeune à jeune, ils se comprennent bien. Une discussion autour des avantages et inconvénients a lieu. Expliquer qu'il n'y a plus de vacances scolaires à 15 ans, c'est difficile à entendre pour certains. Quand ils apprennent qu'ils peuvent avoir un revenu à la fin du mois, ça change la donne."

La Caravane des métiers poursuivra sa route dans la région à Aubenas, Valence, Voiron, Annecy, Caluire-et-Cuire, Bourg-en-Bresse, Villefranche-sur-Saône et enfin Roanne. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire