Tous

Retournac

Canton de Bas-en-Basset : Pierre Astor brigue sa réélection

lun 16/03/2015 - 16:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Le binôme propose cinq grands axes pour améliorer le quotidien de ses habitants :

Pour un canton dynamique et attractif
- favoriser l’implantation, le développement des entreprises et de l’emploi, pérenniser le petit commerce grâce à des opérations collectives de modernisation du FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce)
- visiter régulièrement les agriculteurs, les entreprises, les artisans, les commerçants et les prestataires de service pour entretenir plus de lien
- apporter des réponses face à l’accumulation des nouvelles normes et réglementations qui « étouffent tous les secteurs »
- s’engager à ne pas voter des augmentations d’impôts supérieures à l’inflation

Pour un canton moderne et eco-responsable
(protection environnementale, développement)
- « expérimenter des pouvoirs de police communs à tout notre canton pour endiguer l’augmentation des incivilités et de la délinquance »
- rendre obligatoire aux cantines de se fournir, pour une partie des aliments, chez les producteurs locaux
- « mettre en valeur nos sites naturels tout en les préservant : bords de Loire, étangs de Bas, Saint André de Chalencon, Boisset… »
- mise en place d’une alerte météo et état des routes via alerte-mails

----Le canton comprend les communes de Bas-en-Basset, Retournac, Beauzac, Malvalette, Valprivas, Boisset, Tiranges, Saint André de Chalencon et Solignac sous Roche.-----Pour un canton proche de la jeunesse et de ses associations
- « maintenir les classes dans nos écoles grâce à une présence au Comité Départemental de l’Education Nationale d’un conseiller de notre canton »
- défendre le seul collège du canton, à Retournac, rétablir la double sectorisation de la carte scolaire pour la rendre accessible à tous
- rétablir l’aide départementale au financement des séjours scolaires
- « protéger et être à l’écoute de nos jeunes grâce à un « contrat local prévention délinquance », encourager leurs projets »
- « améliorer l’aménagement des arrêts de bus pour tous nos scolaires »
- aider les associations impliquées à obtenir les subventions nécessaires à leur bon fonctionnement, les accompagner dans leurs démarches, soutenir les bénévoles
- « soutenir le réseau de nos médiathèques »

Pour un canton humain et solidaire
- défendre l’installation de professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers, dentistes, ambulanciers...)
- aider au maintien à domicile pour les personnes âgées ou handicapées qui le souhaitent, réaliser des logements alternatifs, passerelles entre le logement individuel et la maison de retraite; aide sociale à l’enfance
- favoriser l’augmentation du nombre d’agréments des assistantes maternelles
- maintenir les services publics
- renforcer la participation des citoyens: + de transparence, + d’écoute

----Le mois dernier, Pierre Astor a dévoilé le montant de son indémnité en tant qu'élu au Conseil départemental, soit 915,76€ net mensuels.-----Pour un canton intelligemment aménagé
- renforcer les dessertes de transports en commun, SNCF, covoiturage, aides accrues pour la voirie
- aider à l’amélioration de l’habitat et aux mises aux normes grâce à des OPAH (Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat)
- favoriser l’acquisition, par la puissance publique, de maisons anciennes sans confort ni intérêt en vue de démolition
- « organiser des opérations pluriannuelles avec l’Etat, la Région,
le Département (14 Millions d’euros ont pu être mobilisés pour le
patrimoine de La Chaise-Dieu, pourquoi pas chez nous?) »

Parmi les réalisations du conseil départemental (ex-Conseil général), la liste Astor/Decroix cite l'agrandissement et la réhabilitation intégrale du collège de Retournac agrandi en 2014. Concernant l'aide aux communautés de communes et communes, la liste énumère les équipements qui bénéficient de subventions du Département : les salles municipales de Bas en Basset, Malvalette et St André de Chalencon, le jardin public de Bas, les entrées des bourgs comme à Boisset, la voirie comme à Retournac, Malvalette, Valprivas et Solignac sous Roche, la réserve incendie et les aménagements de quartier de St André de Chalencon, le pôle de services de Tiranges, ou encore l'extension de l'école publique de Beauzac. Avant de citer, entre autres, l'entretien des routes départementales, concédant que « beaucoup d’efforts restent à faire sur le plateau de Chalencon : les dessertes de Tiranges, Boisset et Valprivas ».

  • Réunions publiques

Tiranges Mardi 17 mars 20h Salle du conseil muncipal
Beauzac Mercredi 18 mars 20h Salle des remparts
Bas en Basset Jeudi 19 mars 20h Salle municipale
Retournac Vendredi 20 mars 20h La filature
Solignac sous Roche Samedi 21 mars 10h Restaurant Lou Pinatou

  • Les candidats

Pierre Astor
49 ans, un enfant
Conseiller général sortant
Maire de Retournac
Cadre de la fonction publique territoriale en disponibilité
« Amplifier le travail accompli, pour: - le désenclavement routier, l’éducation de nos enfants - l’action sociale, la solidarité - les aides en faveur de l’emploi, les entreprises. Il faut favoriser le développement économique, nous avons tellement besoin d’emplois sur notre canton. Depuis mon élection, je soutiens avec vigueur tous les projets des communes du canton de Retournac, de la communauté de communes de Rochebaron, et de Beauzac. Garder ma facilité d’approche, ma disponibilité à vos côtés, vous écouter, vous consulter pour un meilleur vivre ensemble. Je vous défends sans concession : personne ne souhaite « faire des cadeaux » à notre territoire. Un maire-conseiller général est davantage entendu. »
Son bilan : www.pierre-astor.fr

Céline Jolivet-Decroix
45 ans, trois enfants
« Je vis et suis originaire de Bas-en-Basset. J’ai toujours vécu et travaillé en Haute-Loire, c’est un département que je connais bien et auquel je suis particulièrement attachée. Après avoir été, pendant de nombreuses années, travailleuse indépendante, j’ai occupé un poste de chargée de mission au sein du comité d’expansion économique de la Haute-Loire. Depuis 11 ans, je me consacre à l’éducation de mes trois enfants. Aujourd’hui, j’ai l’honneur de solliciter vos suffrages pour représenter notre canton au sein du département. Je voudrais faire de la politique utile, celle qui s’intéresse à ce que vivent les gens, sans sectarisme, sans esprit de clan ! Je ne suis pas une candidate que vous ne verrez qu’au moment des élections! Je serai constamment sur le terrain. Je donnerai toute mon énergie pour le bien de notre canton! »

Les suppléants :

Anthony Cailloux
27 ans
« J’habite à Saint André de Chalencon depuis ma naissance. Je suis fils d’agriculteur et petit fils de commerçant. J’ai été ouvrier paysagiste à Retournac pendant deux ans. Appréciant mon métier et le contact avec les clients, j’ai pris la décision de créer mon entreprise en 2012. Je suis conseiller municipal à Saint André et président de l’association les Testa Dzalads regroupant les jeunes de plusieurs communes. Je pense être proche de plusieurs catégories de la population : des jeunes de par mon âge, du monde de l’agriculture, des commerces et des artisans de par mon métier, mais aussi des seniors qui sont les personnes que je côtoie au quotidien. Je ferai remonter les difficultés de chacun jusqu’au conseil général ! »

Florence Aubert
41 ans, deux enfants
« Je suis professeur des écoles en poste à Beauzac depuis plusieurs années. Je suis issue d’une famille beauzacoise d’agriculteurs et de commerçants. J’ai choisi de m’investir dans cette campagne car je me soucie des préoccupations quotidiennes de mes concitoyens. Par ma présence sur le terrain et ma disponibilité, je veux être à votre écoute et répondre à vos attentes. De nombreux sujets me tiennent à cœur : les enfants (modes de garde, éducation), le commerce (notamment de proximité), les associations (soutien aux nombreuses associations impliquées dans la vie de nos communes). Et bien d’autres encore… »

  • Les autres listes sur le canton de Bas-en-Basset

Fabrice Farison et Elisabeth Mianes (PS)
Joseph Chapuis et Blandine Proriol (union de la droite)
Alison Cardaire et Ludovic Deschamps (FN)

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire