Tous

Brioude

Ça hennit et ça trotte sur le Postel à Brioude

mer 23/11/2016 - 11:49 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Venus de Saint-Flour, Craponne-sur-Arzon ou encore Agnat, une quarantaine de chevaux de trait, de chevaux de selle et de poneys ont attiré les Brivadois sur la place du Postel, samedi 19 novembre, à l'occasion de la 35e Foire de la Saint-Clément, orchestrée par la Ville de Brioude et le Syndicat des éleveurs de chevaux de Haute-Loire.
Et si le public les a admirés avec un regard de néophyte, le jury des différents concours, lui, s'est attaché à apprécier chaque détail. Jean-Luc Gagne, vétérinaire, et Gérard Queyrat, administrateur du Syndicat, ont ainsi jugé la présentation, l'aplomb et l'allure au trot et au pas des équidés en compétition. Présidés par l'indétrônable Yves Jouve, les concours ont permis aux chevaux de s'habituer à la foule, et aux éleveurs de connaître les points forts et les faiblesses de leurs animaux, tout en empochant plaques, tapis, longes, sacs d’aliment ou pierres de sel.
Des concours, des échanges, des animations
La foire aux chevaux a aussi été l'occasion, pour les professionnels comme pour les particuliers, d'échanger autour de leur passion commune, notamment lors du repas offert par les organisateurs. Ou de faire la promo de leur race de prédilection, à l'instar de l'Yssingelais Alain Arsac, intarissable au sujet des Percherons américains, qu'il connaît sur le bout des doigts. Sa jument de 5 ans, Belle Des Sucs, a d'ailleurs rencontré un vif succès auprès des badauds, séduits par sa corpulence et sa belle robe noire. Nombre de Brivadois l'ont flattée, tandis que d'autres parcouraient la cité Saint-Julien en calèche, grâce à l'association Calèches et attelages brivadois. Les enfants ont aussi pu se balader à dos de poneys ou de lamas du White Mill Ranch de Tiviers, dans le Cantal, ou encore - et ça, ça n'était pas prévu - emboîter le pas de l'éléphant du cirque présent à Brioude, venu faire un petit tour à la foire. Une visite qui a eu son petit succès.

I.A.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire