Buffalo Grill : nouveau mouvement de grève

dim 01/06/2014 - 01:32 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Dimanche dernier, les employés du Buffalo Grill de Brives-Charensac avaient réalisé un premier mouvement de grève pour dénoncer un projet de modulation du temps de travail. Ce samedi 31 mai, les salariés remettent le couvert mais cette fois c'est 70% du personnel du restaurant brivois qui se mobilise à nouveau. Le service du soir n'a donc pas pu être assuré.

Rappel de la réforme
Le projet de modulation de travail prévoit un temps de travail de 26h pour les semaines basses à 45h les semains hautes avec un délais de prévenance relativement court. De plus cette réforme devrait alléger les salaires de près de 300 euros et les employés se verraient retirer le repos compensateur dont ils bénéficient actuellement.

Mauvaise nouvelle supplémentaire
Malika Gzanay, déléguée du personnel, nous a expliqué : " Dans la semaine, nous avons appris par la direction que le délais de prévenance passait de 7 jours à 48h, c'est inadmissible pour nous. Cette fois-ci, le service est annulé, c'est donc 100% de perte pour le restaurant. On espère se faire entendre ainsi ". C'est néanmoins dans la bonne humeur que les salariés ont patienté devant l'enseigne de 19h à 23h, durée d'un service normal.

Prise de conscience 
Au niveau national, le mouvement de grève semble s'être également accentué. Les grévistes nous expliquent pourquoi : " Lors de la première grève, tous les salariés ne connaissaient pas les conséquences de cette réforme donc avec la médiatisation, ils se sont renseignés, parfois même sur des sites juridiques ".
Des clients ont apporté du soutien et de la compréhension aux salariés brivois. Ces derniers continuent : " Beaucoup de personnes sont concernées puisque chacun peut être touché directement ou indirectement par une réforme de ce type ".

Si la situation reste inchangée, les salariés promettent de reconduire leur mouvement de grève. 

E.J. 

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire