Bronchiolite : une prise en charge les week-ends et jours fériés

ven 26/12/2014 - 12:04 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

La bronchiolite est une infection virale aigüe qui affecte les voies respiratoires et touche particulièrement les enfants en bas âge. La saison épidémique de la bronchiolite 2014-2015 est observé depuis le début du mois de novembre. En partenariat avec l’ARS d’Auvergne, l’Union Régionale des Professions de Santé des Masseurs kinésithérapeutes, organise une prise en charge kinésithérapique des enfants, atteints de bronchiolite, les week-ends et jours fériés sur l’ensemble de la région.

Un dispositif à titre expérimental
La mise en place d’un dispositif régional de garde pour la prise en charge de la bronchiolite, sous l’égide de l’Union régionale des professionnels de santé «masseurs-kinésithérapeutes», a été décidée à titre expérimental, pour une durée de trois ans. L'ARS Auvergne apporte son soutien à cette expérimentation à hauteur de 100 000 € par an. Le dispositif fonctionne du 1er novembre au 30 avril.

----Le numéro de garde des kinés du bassin du Puy qui se relaient chaque week-end pour prendre les urgences bébés : 06 19 38 18 32.
Un site internet dédié permet d’informer le public sur les gardes mises en place sur le territoire www.garde-auvergne-bronchiolite.org-----

Les symptômes de la bronchiolite
Elle débute généralement par un simple rhume ou par une rhinopharyngite. Ces deux affections s'accompagnent souvent d'une légère fièvre. Petit à petit, une toux sèche apparaît suivie d'une gène respiratoire qui se traduit par une respiration rapide et sifflante. A ce stade de la maladie, l'enfant peut avoir des difficultés à s'alimenter.

Les causes de la bronchiolites
Ces manifestations sont dues à un virus qui affecte les bronchioles et se transmet par la salive, les éternuements, la toux, le matériel souillé par ceux-ci et par les mains. Ainsi, le rhume de l'enfant et de l'adulte peut entraîner la bronchiolite du nourrisson. Dans les formes communes de bronchiolite et dans la très grande majorité des cas, l’évolution clinique est favorable. Les signes d’obstruction durent 8 à 10 jours. Une toux résiduelle peut persister encore une quinzaine de jours. Dans de rares cas, la détresse respiratoire peut imposer l’hospitalisation. Cette dernière éventualité concerne surtout les enfants âgés de moins de 6 semaines.

----Quelques chiffres...
- Chaque année plus de 460 000 enfants de moins de 2 ans sont atteints par la bronchiolite.
- Près de 30% des enfants âgés de moins de 2 ans sont touchés mais seuls 7% des cas consultent aux urgences hospitalières.
- Les garçons sont plus souvent touchés que les filles et la bronchiolite est surtout observée parmi les nourrissons de moins de 6 mois.-----

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire