Brives a terminé sa dernière entrée de ville

Par Nicolas Defay jeu 01/09/2022 - 06:00 , Mise à jour le 01/09/2022 à 06:00

La cité de l’eau et du Vélo a œuvré pendant des années pour rendre ses entrées et sorties de ville « coquettes et sécurisées », selon les termes employés par Laurent Wauquiez. L’Avenue des Sports a ainsi terminé sa mue constituée notamment de voie piétonne, couloir cycliste et aire de covoiturage.

550 000 euros. C’est le montant de la facture injecté dans la grande ligne droite de l’Avenue des Sports à Brives-Charensac. Cet axe qui longe les terrains sportifs, notamment ceux du foot, est traversé par environ 10 000 voitures par jour. Autrefois nue, sans dos d’âne ni équipements de sécurité, cette route était empruntée par des automobilistes dépassant souvent la limitation des 70 km/h exigée jadis.

« Maintenant, les utilisateurs devront respecter les 50 km/h pour leur sécurité et celle des promeneurs à proximité de la route, nous apprend le maire de Brives, Gilles Delabre. Et enfin, cette avenue ressemble vraiment à quelque chose malgré la végétation pas entretenue à cause des restrictions dues à la sécheresse ».

« On espère que le Département pourra poursuivre cette piste cyclable au moins jusqu’aux Pandraux. Ça serait très intéressant qu’elle continue aussi loin ». Gilles Delabre

« Un outil important pour préserver comme on peut la planète et diminuer nos rejets carboniques »

Le long de la voie, des couloirs pour les piétons et les vélos tracent leurs routes entre des parterres en herbes et quelques arbres fraîchement plantés. De larges ralentisseurs ponctuent l’enrobée, accompagnés d’une signalisation appuyée et de trottoirs encore vierges de marques noires caoutchouteuses.

Enfin, fierté de la municipalité, une aire de covoiturage a vu le jour devant le mur tout de joints refaits du Domaine du Breuil de Doue. « Il y avait un espace de ce type qu’en haut de la rue Chaussade, pas loin de l’entrée de Fay-la-Triouleyre, indique Gilles Delabre. À présent, les convoitureurs pourront se retrouver ici aussi. Nous avons beaucoup insisté pour sa construction car cela est un outil important pour préserver comme on peut la planète et diminuer nos rejets carboniques ».

L'avenue des Sports, dernière entrée de ville qui nécessitait un réaménagement.
L'avenue des Sports, dernière entrée de ville qui nécessitait un réaménagement. Photo par DR

« Une belle entrée de ville, bien aménagée, a l’effet de calmer les gens »

Présent entre autres à cette inauguration, Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. « Tous les points d’entrée et de sortie de Brives-Charensac sont maintenant coquets, élégants et sécurisés, livre-t-il. Le conseil régional a investi 100 000 euros dans ce projet et un million d’euros au total pour les divers travaux dans la ville à savoir la Maison Pour Tous, l’avenue Pierre Farigoule ou encore le boulodrome et le gymnase. »

Il continue : « Je suis vraiment satisfait du résultat car une belle entrée de ville, bien aménagée, a l’effet de calmer les gens. Si cela peut participer à l’abaissement de la vitesse et donc à l’augmentation de la sécurité sur la route, c’est gagné ».

Le cœur en mouvement

Les prochains travaux qui vont secouer la ville vont se situer en plein cœur. « Déjà, nous sommes en train de refaire les vestiaires du club de foot, travaux qui s’avèrent très importants, souligne Gilles Delabre. Et l’année prochaine, nous aimerions rénover tout le centre-bourg ».

Il décrit alors : « Cela passerait par un aménagement complet entre la mairie et le haricot au milieu de l’avenue Charles Dupuy mais aussi par la réfection des trottoirs, de la voie verte et des bords de Loire ». Coût de l’opération ? 1,5 millions d’euros.

La Ville, Région, Département, Etat et Agglo ensemble dans l'aboutissement du projet.
La Ville, Région, Département, Etat et Agglo ensemble dans l'aboutissement du projet. Photo par Nicolas Defay

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

3 commentaires

m.

sam 03/09/2022 - 10:03

LW et autres élus se soucient de la planète maintenant après avoir annoncé la suppression des aides versées aux zones natura2000 et autoriser la venue du mondial d'enduro pour finir de les détruire. Peut-être que les aménagements seront payés avec les retombées de cet évènement? Ne nous prendrait-il pas pour des idiots?

pa

jeu 01/09/2022 - 17:49

Les pistes cyclables se développent et c'est très bien. C'est dommage que certaines s'arrêtent à la sortie de leur commune comme route de Lyon. La jonction avec les Pandraux est très attendue . Même si certaines ne sont pas parfaites comme avenue Charles Dupuy du fait de la largeur des voies, d'autres sans trop de budget pourrait être crée avec un tracé au sol comme route de Coubon. 

de

jeu 01/09/2022 - 09:16

Les grands arbres qui avaient étaient plantés sont morts, sauf ceux des extrémités me semble-t-il. C'est fort dommage pour cette belle entrée et pour les finances publiques.

Ont-ils été arrosés avant les restrictions? Un pro me parlait d'un arrosage indispensable pendant trois ans.

En allant sur Brives, le bord du trottoir anguleux est déjà bien noirci par des traces de pneus. Il est probable qu'il sera cause d'accident.