Brives Cup' : 96 équipes de jeunes footballeurs en lice

Par Aurore TREILLE dim 31/03/2024 - 18:52 , Mise à jour le 31/03/2024 à 18:52

En ce week-end pascal, le stade de Brives-Charensac débordait de têtes blondes en crampons à l'occasion de la 24ᵉ édition de la Brives Cup' : deux tournois de football en trois jours au cours desquels s'affrontent 96 équipes de jeunes âgés de 9 à 13 ans.

Au total, 96 équipes sont accueillies par le club des Sauveteurs Brivois pendant trois jours. Des joueurs de 9 à 13 ans s'affrontent jusqu'à lundi. Les chiffres donnent le vertige : plus de 400 personnes hébergées, 1000 repas servis, 700 petits déjeuners, 80 kg de merguez et saucisses, 120 kg de steacks et 600 kg de frites! Samedi et dimanche s'est déroulé le tournoi national, lundi le régional. 

Le plus important événement du club de football Brivois

"Organisé tous les ans, cet événement est le plus important du club de football des Sauveteurs Brivois et ne pourrait être réalisé sans l'aide de plus de 80 bénévoles", nous précise Oscar Goubly, coordinateur sportif au sein de l'association.

Nakir Saindou Boitel, entraîneur des catégories U10 et U11 des Sauveteurs Brivois sourit en regardant son équipe: "Ils sont surexcités, ça fait des jours qu'ils ne parlent que de ça. La Brives Cup, c'est le gros tournoi de leur club et ils sont tous motivés. C'est leur compétition et ils veulent tous gagner à domicile". Chaque équipe joue 10 matchs de 16 minutes.

Brives Cup' 2024
Brives Cup' 2024 Photo par Sauveteurs Brivois

Les matchs se succèdent, les résultats tombent :

Ils attendent d'être appelés sur les terrains. Pour patienter, ils s'échauffent, ils soutiennent, ils commentent... Certains ont fait de la route pour être présents samedi dès 9h : Clermont-Ferrand, Sorbiers, Savigneux Montbrison, Ambert, Frontignan, Alès... Ça y est : ils se tiennent maintenant dans les box avant l'ouverture officielle de leur match.

En rang d'oignon, chacun adopte une contenance. Entre concentration et décontraction, Tom et Benjamin de l'équipe de St-Just-St-Rambert confient : "On a un peu la pression, mais ensuite ça passe quand on commence à jouer". Le signal est donné : l'hymne de la Ligue des champions retentit sur le bord du terrain. Un joueur scande "Allez les gars !".

Les jeunes viennent d'entrer dans l'arène. Sur le bord des terrains, l'excitation est également palpable. Une maman ayant fait le déplacement depuis Frontignan explique : "On vit l'événement à fond. Les enfants avaient hâte, mais je pense que les parents étaient au moins aussi excités qu'eux. On a fait près de 3 h 30 de route pour venir, mais tout s'est bien passé. On est heureux d'être ici."

Dimanche soir, les résultats du tournoi national sont annoncés. Entre cris de joie et déception, la loi du sport rend son verdict:

  • U10 : Le Puy Foot vainqueur de Sorbiers La Talaudière 1-0
  • U11 : Le Puy Foot vainqueur d'Ambert Livradois Forez 1-0
  • U12 : La Rivière vainqueur de Monferrand 2-0
  • U13: Veauche vainqueur de St Martin de Londres par tirs au but 6-5

Le club de Veauche repart en outre avec le trophée du meilleur club et Sorbiers celui de la meilleure ambiance.

Victoire de Veauche
Victoire de Veauche Photo par Aurore Treille

Et elles ?

Sur le terrain, il y a le fameux enjeu du brassard de capitaine. Symbole d'une reconnaissance et d'une responsabilité. D'un entraîneur à l'autre, les modalités d'attribution varient. Pour certains, c'est "la récompense du travail et du comportement de la semaine". Pour Jacques Goelo, l'un des encadrants du groupement féminin Chadrac-Brives "il n'y a pas de capitaine attitré : par équité, car toutes nos joueuses ont mérité de l'être". Nous avons bien écrit "joueuse"... effectivement, ce tournoi n'est pas 100% masculin. Si quelques équipes mixtes sont présentes, une équipe 100% féminine concourt également au milieu de ses homologues masculins lundi.

Parmi elles, Maé, Iléana et Léna. À deux jours de leur match, elles sont sur le bord du terrain pour soutenir les autres équipes masculines ou mixtes du club. Au fond d'elles, ça bout : "On a hâte d'y être. C'est vrai qu'on n'a pas trop l'habitude de jouer contre des garçons, mais en même temps, c'est une chance : ça nous fait progresser. Et cette année, on a l'intention de faire mieux qu'à la précédente édition : nous nous sommes améliorées, nous avons un bon collectif et il y a une réelle cohésion de groupe".

Equipe féminie du GFCB
Equipe féminie du GFCB Photo par GFCB

Lundi soir, le résultat du tournoi régional sera tombé et ces jeunes filles pourront désormais mieux se situer et continuer leur progression. Nous souhaitons le meilleur à ces jeunes sportifs... et sportives !

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire