Brives-Chareansac : dernier souvenir du pont de Genebret

jeu 05/06/2014 - 15:04 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

Le maire, Gilles Delabre, et deux de ses adjoints, Jean Paul Bringer et Bernard Gimbert, se sont rendus pour la deuxième fois sur place pour expliquer aux riverains et utilisateurs du pont, juste en dessous du magasin Mr Bricolage, ce qui va se passer dans les prochains jours. Mr Merminod, président de l’association de sauvegarde, avait été convié à cette réunion.

Les arches du pont vouées au pourrissement
Effectivement, la destruction du pont, actée à l’automne dernier, est programmée pour dans quelques jours, par l’entreprise Razel-Bec. Les techniciens de la D.I.R.Massif Central ont expliqué aux élus lors d’une rencontre à ce sujet que les arches du pont seraient vouées à un pourrissement inéluctable par le remblaiement de l’ancienne voie ferrée.
En effet, celle-ci sera quasiment entièrement comblée pour devenir la continuation de la voie verte qui reliera Genebret au site multimodal de la gare du Puy. "Ce dont chacun ne peut que se réjouir", ajoute la municipalité.

Un passage sera maintenu pour remplacer l'ancien pont
Le principal souci des riverains restait la sauvegarde de ce pont qui leur convenait particulièrement bien pour rejoindre la rue principale, particulièrement en période hivernale à cause de la forte déclivité de la voie existante. Ceux-ci soulignaient aussi l’aspect esthétique de l’ouvrage en pierres avec sa voûte en « aile de pigeon ».
Or, les élus de Brives ont négocié avec les services de l’Etat que soit maintenu un passage transversal sur la voie verte, lequel permettra le même usage que le pont actuel. Les riverains pourront donc rejoindre la rue de Genebret "dans d’excellentes conditions de sécurité et de tranquilité". Selon la mairie brivoise, "les habitants ont remercié les élus de Brives et les services de l’Etat pour leur écoute bienveillante et le suivi humain de leur problème".

Un poème en guise d'adieu
Une habitante de Genebret, Jeanne Faure, très émue à l’idée de voir le pont prochainement déconstruit, a confié ce poème aux élus:
"Nous voilà sur le Pont
Chemin de Montredon.
Prendre une décision :
L’ accès aux sept  maisons
Est une obligation !
Où est la vraie raison ?
En période d’hiver,
Que devons-nous faire,
S’il y a du verglas,
Si le pont n’est plus là ?
Le petit « raidillon »
Ne peut être l’option !
Veuillez bien nous croire,
Ce Pont est notre espoir.
Oui, messieurs les élus,
Vous êtes convaincus !
Agréez des habitants
Tous leurs remerciements".

(Poème écrit le 24 mai 2014)

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire